Zoubeïr et Intissar Chater : Une épopée d’amour et d’art en duo





“Ce n’est qu’une pure honnêteté de signer ensemble, car aucun tableau ne se fait l’un sans l’autre”. Cette phrase, signée par Intissar et Zoubeïr Chater, résume à elle seule l’approche artistique de ce couple. Leur nouvelle exposition s’ouvre demain au Palais Essaâda à la Marsa. “I.Z Chater” est une signature “honnête” qui vient se frayer avec douceur beauté et aisance une place dans le paysage pictural de la scène artistique tunisienne. Intissar et Zoubeïr Chater sont deux autodidactes, de professions libérales, qu’une histoire d’amour fondée sur un penchant intellectuel a réunis pour la vie. Ce n’est pas n’importe quelle vie. Loin du train-train quotidien, de la routine, Zoubeïr, médecin, et Intissar, professeur universitaire, se sont lancés dans le beau monde de l’art plastique. Ils en seront demain à leur sixième exposition personnelle, dont deux en groupe. C’est surtout la View-galerie, dirigée par Lotfi Essid, qui a été derrière leur lancement. Zoubeïr est né dans une famille qui s’est vouée aux techniques de l’art et de l’architecture. Fils d’un Nabeulien, qui avait perdu la vocation artistique, il est le frère de deux sœurs cadettes. Deux architectes de leur état dont l’une vient de décrocher un mastère d’architecture du pays de la Renaissance: l’Italie. Intissar, en revanche, est une petite benjamine qui aimait et aime toujours la Médina où elle naquit. Les couleurs sombres plutôt de ces espaces antiques dominent sa palette. C’est d’ailleurs la tâche préférée d’Intissar dans cette fusion artistique. Les techniques sont plutôt l’apport de son compagnon de route Zoubeïr Lasram. Cette fusion a donné naissance à une création picturale qui est une co-production singulière. “C’est à deux qu’ils cultivent la liberté de peindre et qu’ils voient plus loin, le regard de l’un critique et encourage l’autre. Leur peinture est la retranscription d’une complicité créative et passionnée, c’est l’histoire d’une aventure artistique loin de toute référence artistique et toute approche académique”. L’exposition du duo vaut le déplacement. Mondher CHRAIET


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com