Embrasement de l’Irak : L’Iran “principal accusé” selon Bagdad





Le Quotidien - Agences Le ministre irakien de la Défense, Hazem Chaâlane, s’en est pris de nouveau à l’Iran, l’accusant d’être “le principal accusé” dans la détérioration de la situation en Irak, dans des déclarations publiées hier par le quotidien émirati “Al-Bayane”. “Nous sommes convaincus que l’Iran est le principal accusé dans la détérioration de la situation sécuritaire en Irak, comme l’entrée de clandestins, la contrebande d’armes et de moyens de sabotage”, a déclaré Chaâlane. “Les preuves dont nous disposons attestent la responsabilité de l’Iran dans plusieurs opérations qui ont ébranlé la stabilité de l’Irak, a ajouté Chaâlane, qui avait plusieurs fois dans le passé accusé l’Iran ainsi que la Syrie d’implication dans des actes de violence en Irak. “Malgré cela, je dis aux Iraniens et au régime de Téhéran qu’il est dans l’intérêt de l’Iran d’avoir des relations équilibrées, saines et positives” avec l’Irak, a-t-il ajouté. Par ailleurs, le Premier ministre irakien, Iyad Allaoui, cité par le quotidien émirati Al-Khaleej, a de nouveau appelé la Syrie à remettre aux autorités irakiennes des Irakiens recherchés pour implication dans des actes de violence en Irak. “Ce que nous voulons, c’est que l’on nous remette des éléments recherchés, accusés de planification et d’exécution” de tels actes, a-t-il déclaré.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com