Douze soldats israéliens blessés : Les roquettes palestiniennes font des ravages





Le Quotidien-Agences Douze soldats israéliens ont été blessés hier par deux roquettes palestiniennes tirées depuis la Bande de Gaza, alors que le grand favori de l'élection palestinienne Mahmoud Abbas, qui s'oppose à ces attaques, poursuivait sa campagne à Al Khalil en Cisjordanie. Les deux roquettes artisanales se sont abattues sur une base de l'armée israélienne près de Nahal Oz, un kibboutz (village collectiviste) situé à la lisière de la bande de Gaza, a indiqué un porte-parole de l'armée. L'une des roquettes est tombée sur un bâtiment abritant le bureau du commandant de la base et la deuxième a touché la cantine, selon la même source. Deux soldats souffrent de blessures "moyennement graves", tandis que les dix autres militaires ont été légèrement touchés, a ajouté le porte-parole. Des responsables de l'armée, cités par la radio militaire, ont indiqué que ces tirs contre la base devaient se "traduire par une réplique ferme et de la plus grande envergure possible". Auparavant, deux roquettes de type Qassam tirées à partir de la Bande de Gaza se sont abattues dans le sud d'Israël, sans faire ni victime ni dégâts, selon un porte-parole de l'armée. Abbas, chef de l'Organisation de la libération de la Palestine (OLP), grand favori pour la présidentielle du 9 janvier, avait condamné lundi les tirs de roquettes palestiniennes vers Israël, auxquels l'armée riposte généralement pas des offensives souvent meurtrières dans la Bande de Gaza. Avant l'aube, un Palestinien a été tué par l'armée israélienne alors qu'il s'était infiltré avec d'autres militants armés au point de passage d'Erez entre la Bande de Gaza et Israël, selon une source militaire israélienne.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com