P.U.P. : Le congrès extraordinaire aura-t-il lieu?





Tunis-Le Quotidien Les chances de la tenue d’un congrès extraordinaire du Parti de l’unité populaire (P.U.P) au cours des quelques mois à venir semblent de plus en plus faibles. D’autant plus que les dirigeants du parti craignent que ce congrès soit perçu comme un indicateur d’une crise interne occultée… Réclamé avec insistance depuis plusieurs mois par de nombreux militants du parti, le congrès extraordinaire du P.U.P n’aura pas probablement lieu cette année. M. Hichem Hajji, membre du Bureau politique, précise que le congrès extraordinaire, qui a pour objectif de colmater les brèches au sein du Conseil central et du Bureau politique du Parti occasionnées par des mesures disciplinaires ou encore des démissions, pourrait être perçu comme un “indicateur d’une crise interne grave à l’heure où le parti n’enregistre aucunement des remous”. Et d’ajouter que les huit postes vacants au sein du Conseil central et les deux postes vacants au sein du Bureau politique dus à la démission de M. Adnane Belhadj Amor et à la désignation de M. Farhat Chéoûr, ambassadeur de Tunisie au Mali, ne posent pas de problèmes d’autant plus que le congrès ordinaire du parti se tiendra début 2006. Le dossier du congrès extraordinaire sera au centre de la réunion du Conseil central du P.U.P prévue pour les 29 et 30 courant à Aïn Draham. Le Conseil central portera également sur l’évaluation des résultats obtenus au cours des élections présidentielle et législatives d’octobre dernier, les préparatifs pour les élections municipales de mai prochain et la situation politique nationale et internationale. W.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com