Bush : Les élections en Irak sont un moment historique





Le Quotidien - Agences Les élections irakiennes du 30 janvier sont un moment historique, a affirmé hier le président américain George Bush en espérant que la participation au scrutin serait importante. “Je sais que c’est difficile. Mais c’est difficile pour une raison, c’est qu’il y a une poignée de gens qui ont peur de la liberté”, a-t-il dit, en estimant qu’une majorité des régions irakiennes étaient en mesure d’organiser des élections à la date prévue. “Quatorze des dix-huit régions irakiennes semblent relativement calmes”, a-t-il estimé. “Je veux que tout le monde puisse voter”, a ajouté Bush en estimant que le terrorisme résultait de “la frustration née de la tyrannie”. “Mon administration pense fermement que les gens ont le droit de s’exprimer”, a-t-il encore déclaré. “Il n’y a pas si longtemps, les gens disaient que les Irakiens ne pourraient pas voter”, a-t-il appelé, en estimant que “le fait que l’on s’interroge maintenant sur le niveau de la participation” est “un progrès”. La politique suivie par l’Administration républicaine en Irak a fait l’objet de critiques de Brent Scowcroft qui était le conseiller à la sécurité nationale du président George Bush (1989 - 1993), père de l’actuel président. “Les élections irakiennes, plutôt que de représenter le tournant attendu pourraient aggraver le conflit”, a estimé Scowcroft dans des déclarations rapportées par le Washington Post. Il a notamment évoqué les dangers de guerre civile entre les sunnites et les chiites irakiens et estime que Washington devrait confier la gestion de la situation à l’OTAN ou aux Nations unies.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com