Tunis : L’épouse au souk, la maîtresse dans le lit conjugal





Sa femme s’étant rendue au souk pour faire des courses, il en a profité pour inviter sa maîtresse à venir prendre sa place dans le lit conjugal… Tunis - Le Quotidien Il y a des moments où on ne peut guère retenir ses émotions, alors on réagit de manière à rendre furieux même les plus sages de nos proches. En témoigne cette affaire qui a éclaté suite à une plainte déposée par une femme mariée. La plaignante s’est empressée de se rendre au poste de police de la Manouba, priant les agents de l’accompagner à son domicile. C’est qu’en rentrant du souk, elle a surpris une jeune fille à moitié nue allongée sur le lit conjugal. Sans que celle-ci ne se rendre compte de rien, l’épouse a fermé la porte de la maison à double tour et est allée informer les agents de ce qui se passait chez elle. La plaignante fut accompagnée par une patrouille qui, arrivée sur les lieux, a bel et bien constaté les faits. Conduite au poste, la suspecte a été interrogée déclarant avoir été invitée par l’époux à venir chez lui l’informant au passage que sa femme serait absente pendant un bon bout de temps. Non sans préciser qu’elle était en réalité la maîtresse de l’époux, la suspecte s’est rendue justement au domicile de son amant. Tous les deux se sont installés dans le lit conjugal avant de découvrir que le paquet de cigarettes était vide. L’époux s’est pressé ainsi à aller chercher du tabac. Entre temps et contre toute attente, l’épouse était rentrée surprenant la jeune fille allongée à moitié nue sur le lit conjugal. Arrêté à son tour, l’époux et devant les preuves irréfutables a craqué confirmant les dires de sa maîtresse. Les deux amants ont été inculpés d’adultère et d’atteinte à la pudeur. Ils risquent jusqu’à cinq ans de prison. Habib MISSAOUI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com