USA : Scandale sur fond de pot-de-vin





Washington-Agences Le gouvernement Bush a payé un journaliste américain de premier plan pour qu'il dise du bien d'une importante réforme de l'éducation proposée par le président George W. Bush et pour offrir de l'espace dans les médias au ministre de l'Education, Rod Paige. Armstrong Williams, un journaliste multicartes qui s'exprime aussi bien à la télévision, à la radio et écrit pour la presse écrite nationale, a reçu 240.000 dollars (182.000 euros) pour faire la promotion du "No Child Left Behind Act" (la loi "aucun enfant laissé pour compte"). Le contrat prévoyait que le Groupe Graham Williams, la société d'Armstrong Williams, produirait des publicités radio et télé en faveur de ce texte controversé, le ministre Paige ayant droit à du temps d'antenne, seul ou en tant qu'invité du journaliste.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com