Darfour : Kofi Annan tire la sonnette d’alarme





New York-Agences Impasse politique, sécurité inexistante et regain de violence: le secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, dresse un tableau très sombre de la situation au Darfour dans son dernier rapport au Conseil de sécurité. Six mois après son voyage au Soudan au cours duquel le gouvernement de Khartoum s'était engagé à rétablir la sécurité dans sa province occidentale et à protéger la population locale, Annan tire la sonnette d'alarme: "les groupes armés se réarment et le conflit déborde au-delà des limites de la province", au Kordofan voisin. "D'importantes quantités d'armes ont été introduites au Darfour en violation d'une décision du Conseil de sécurité (résolution 1556 de juillet 2004, NDLR). L'intensification de la violence, incluant des attaques aériennes, trahit une détérioration de la situation", affirme Annan. "De nouveaux mouvements rebelles se forment et lancent des attaques dans une zone pétrolière du Kordofan occidental", poursuit-il. "Nous pourrions aller vers une période de violence intense si des mesures n'étaient pas prises rapidement", s'inquiète-t-il.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com