“Houmti” : Un quartier au passé… présent!





“Houmti”, titre sympathique pour cette exposition photographique qui vient de démarrer à El Teatro. Zouhaïr Ben Amor, le maître de cette “expo”, ouvre son album souvenirs. Zouhaïr Ben Amor entremêle les casquettes et croise les étiquettes. Docteur en biologie marine de son état, il s’est lancé, depuis son jeune âge, dans l’aventure photographique. Féru d’images, Zouhaïr Ben Amor a commencé à exposer à son 19ème printemps dans les maisons des jeunes et de la culture. Après diverses expositions à la galerie “Aïn”, la galerie Yahia, au Club Culturel Tahar Haddad et à la Faculté des Sciences de Tunis, Zouhaïr Ben Amor a choisi d’ouvrir son cœur sur les cimaises de l’Espace El teatro. L’objectif de l'appareil change, zoom avant, zoom arrière et la photo est déjà prise. “Houmti”, expression du dialecte tunisien qui signifie “Mon quartier”, est une fenêtre ouverte sur le monde de ce biologiste-artiste. Spontané, Zouhaïr Ben Amor laisse à son appareil photographique la liberté de saisir les regards et les traits de chaque visage qui a marqué sa vie dans son quartier. “Une banlieue, des résidents, une cité, des occupants, une commune, des citoyens, dans toute cette ambiguïté terminologique, je choisis pour mon patelin: un village de villageois. Ez-Zahra, banlieue balnéaire, au charme européen suranné, retrouve avec les nouvelles générations sa maturité et son futur”, écrit Zouhaïr Ben Amor. Tantôt en couleurs, tantôt en noir et blanc, les photos de cet artiste mettent en exergue ces personnages qui l’ont accompagné sur le chemin de la vie. “Ammi Touhami, l’épicier”, “Ommi Khadija”, “El Haj Hassen”, “Am Chérif”et d’autres figures telles que celle de Mme Triki, sage-femme qui a donné le jour à toute une génération, ou celle de Néjib Belkhoja, ce pionnier de la peinture tunisienne et dont les œuvres constituent une référence, marquent le monde intime de Zouhaïr Ben Amor. Si vous êtes de passage devant cet espace, n’hésitez pas à faire le tour de cette galerie! L’exposition se poursuivra jusqu’au 24 du mois courant. Imen ABDERRAHMAN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com