Partenariat tuniso-français : Entrée en production de 52 nouvelles entreprises à participation française





Le bilan 2004, tel que tracé par M. Foued Lakhoua, président de la CTFCI, n’a pas été décevant. Au contraire, il présage également d’une année 2005 haute en ambition. Tunis - Le Quotidien A la fois Think-Tank et instance d’encadrement de chefs d’entreprise, la CTFCI a une position particulière dans la cohorte des Chambres mixtes de commerce et d’industrie car son centre d’intérêt implique le premier partenaire de la Tunisie. Dans leur dernière rencontre hier avec les journalistes, les responsables de la CTFCI ont présenté un bilan digne de l’entente exceptionnelle qui règne entre patrons tunisiens et français. D’abord, dans le domaine général de la coopération tuniso-française, il apparaît qu’à fin novembre 2004, quelque 1051 entreprises françaises ou à participation française sont installées en Tunisie où elles ont généré un stock d’IDE de plus de 985 millions de dinars et permis la création de près de 84 mille emplois. M. Lakhoua signale d’ailleurs l’entrée en production, en 2004, de 52 nouvelles entreprises à participation française et l’extension de 47 entreprises existantes. Dans le corps de métier de la CTFCI, son président relève une foule de services qui vont de l’information économique et juridique à l’appui aux entreprises (mise en relation, journées de partenariat, missions d’études et de prospection de part et d’autre), en passant par l’animation de la communauté des participants. Spécialement dans le domaine des Journées de partenariat tuniso-françaises, 2004 a enregistré des résultats en franche hausse car si les entreprises françaises étaient au nombre de 50 en 2000, ce sont 90 d’entre-elles qui ont été présentés en 2004. Les rendez-vous de partenariat ont ainsi explosé de 127 en 2000 à 550 en 2004. * Partenaire avec la mission économique de l’ambassade de France à Tunis En 2005, la CTFCI continuera sur sa lancée en impliquant ses adhérents dans des dizaines de missions, salons, forums, rencontres, journées dédiées, séminaires, semaines thématiques... En cela, elle travaillera la main dans la main avec la Mission économique de l’Ambassade de France à Tunis. D’ailleurs, M. Bruno Caron, nouveau chef de cette mission, a annoncé au cours de la conférence de presse, qu’en 2005, à l’occasion de la visite du Premier ministre français en Tunisie, il sera accompagné de 6 ministres dont 4 dans le domaine économique et d’une délégation importante d’hommes d’affaires français. La mission économique organisera avec le CTFCI, lors du second jour de la visite (31 décembre) un Forum tuniso-français pour un partenariat stratégique et durable. M. Caron souligne également qu’une semaine française sera organisée à Tunis du 5 au 7 avril avec une cinquantaine d’entreprises françaises qui seront en exposition pour présenter leur expérience dans le domaine de l’industrie, du tourisme, de la santé, surtout en matière d’investissement immatériel. Manoubi AKROUT


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com