Après Israël : Washington pose ses conditions à Abbas





Dans un entretien téléphonique avec Mahmoud Abbas, le secrétaire d’Etat US a demandé au nouveau président palestinien de combattre le terrorisme. «S’il le fait, alors les Etats-Unis pourront le soutenir». Le Quotidien-Agences Le nouveau président palestinien Mahmoud Abbas doit agir de manière résolue contre les mouvements «extrémistes» anti-israéliens pour avoir l'appui des Etats-Unis, a déclaré le secrétaire d'Etat américain Colin Powell. "Je pense qu'il comprend qu'il doit maintenant prendre une position forte, claire, publique contre le terrorisme", a déclaré le chef de la diplomatie américaine dans un entretien sur la chaîne de télévision Fox News. "Mais cela ne doit pas être seulement une position, il doit combattre les forces au sein de la communauté palestinienne qui pensent qu'il y a encore une place pour le terrorisme. S'il le fait, alors les Etats-Unis pourront le soutenir", a-t-il ajouté. Powell a eu un entretien téléphonique avec Mahmoud Abbas pour le féliciter de sa victoire, a indiqué le département d'Etat. Le secrétaire d'Etat sortant s'est également entretenu avec le vice-premier ministre israélien Shimon Peres et avec son ministre israélien des Affaires étrangères, Sylvan Shalom. Colin Powell souhaite avec ces entretiens "encourager les progrès entre les deux parties", a déclaré le porte-parole du département d'Etat, Richard Boucher. Richard Boucher a réservé un accueil de principe favorable au plan de réforme des services de sécurité présenté par l'Autorité palestinienne, tout en indiquant que ce texte n'avait pas fini d'être examiné à Washington. "Nous accueillons tout progrès fait par les Palestiniens pour contrôler leurs services de sécurité parce que nous considérons cela comme un élément essentiel pour faire baisser la violence, bâtir les institutions d'un Etat palestinien, et progresser sur la feuille de route", le plan de paix international, a-t-il dit. Ce projet vise à réduire de onze à trois les services de sécurité palestiniens, une réforme longtemps réclamée par la communauté internationale et promise par Mahmoud Abbas.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com