El Mourouj : L’épouse se la coulait douce avec le jeune maçon





Venu construire un mur, il a démoli toute une famille, d’autant qu’il s’agit de l’une de ces affaires qui a trait avec l’honneur... Tunis - Le Quotidien On a tous besoin d’un artisan pour réparer un appareil ou pour retaper un mur. Et comme ce genre de service se fait la plupart du temps dans les maisons, on est dans l’obligation de recevoir ces spécialistes allant jusqu’à leur faire confiance. Il faut dire qu’on n’a pas vraiment le choix. Du coup, il faut s’attendre quelquefois à de grandes surprises. Et des surprises, ce paisible fonctionnaire en sait quelque chose. Installé depuis quelque temps à El Mourouj, après avoir fait l’acquisition d’un logement, il a décidé de faire des travaux dans la cuisine. Son épouse a trouvé que cette partie de la maison était assez étroite pour répondre à ses exigences. Du coup, il fallait démolir un mur et reconstruire un autre. Ainsi, il fit appel à un maçon. Il tomba sur un jeune homme assez “beau gosse” pour exercer ce genre de métier. Mais comme ces spécialistes ne courent pas les rues, il a décidé de recourir à ses services d’autant qu’il était pressé. Débarquant avec ses outils, le maçon entama les travaux sous l’œil attentif de l’épouse qui a, spécialement, pris un congé pour s’occuper personnellement de cette tâche. Le premier jour passa sans vraiment qu’on enregistre un incident de nature à perturber les travaux. Néanmoins, le deuxième jour, l’épouse s’est sentie attirée par le jeune maçon qui, chaleur suffocante de l’été oblige, n’a pas hésité à montrer ses biceps et son torse trop bien sculptés du reste pour laisser indifférente une femme. Les gouttes de sueur et les rayons de soleil donnaient un coup de bronze à son corps d’athlète mettant sens dessus-dessous les sentiments d’une femme dont tout laissait penser qu’elle allait craquer d’un moment à l’autre. Justement, au beau milieu de la journée, le jeune maçon a fait un petit break pour se rafraîchir et casser par la même occasion la croûte. La dame ne pouvait, à ce moment-là, s’empêcher de ne pas le conduire à la salle de bain et même de lui conseiller de prendre carrément un bain. C’était le genre de faveur à ne pas refuser. Pis ou mieux encore, c’était le genre de spectacle à ne pas rater, surtout pour la jeune femme qui dans un moment de faiblesse, s’est laissée entraîner dans la baignoire venant se coller à ce corps dont elle a tant rêvé toucher, caresser et même d’en assouvir un désir intenable. Au même moment, une clef s’est glissée dans la serrure de la porte d’entrée et une silhouette d’un homme s’est introduite à l’intérieur de la maison se dirigeant dare dare vers la salle de bain pour tomber nez à nez avec le corps de sa douce moitié entièrement nu en train “de faire des choses” avec le jeune artisan. Il recula d’un pas et ferma toutes les portes de la maison à double tour et alla informer les agents de police de ce qui se produisait chez lui. Pris en flagrant délit,les deux pécheurs ont été inculpés d’adultère pour la première et de complicité pour le deuxième. H. Missaoui


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com