Philip Kirkorov au “Quotidien” : “Nous chanterons l’amour et la paix entre les peuples”





*Que vous inspire votre expérience avec un chanteur arabe comme Lotfi Bouchnaq? L’expérience que je viens d’entamer avec Lotfi Bouchnaq a hanté mon esprit depuis longtemps. Je me suis déployé à trouver un chanteur arabe avec lequel je formerai un duo. Le hasard a voulu que ce soit Lotfi Bouchnaq. Pour l’instant, je trouve que l’expérience est sur la bonne voix et constitue un projet porteur. Nous sommes tous deux ambassadeurs de la paix et nous chanterons des thèmes en rapport avec la paix, l’amour. Nous véhiculerons en quelque sorte, le message du rapprochement et du dialogue entre les peuples. Le projet que nous venons d’entamer est grandiose. Il est en phase d’atelier et pourrait comprendre aussi bien des compositions mixées. D’autre part, on a au menu une composition de jazz mais également des chansons d’opéra et de la musique classique. A travers les chansons que nous allons interpréter et qui seront au nombre d’une dizaine. Le public sera surpris de voir Lotfi chanter en russe et moi en arabe. *Comment est née l’idée d’un duo avec Lotfi ? L’idée m’est véritablement venue à l’esprit lors de la cérémonie d’ouverture de la Coupe d’Afrique des nations 2004. Après avoir écouté certaines chansons de Lotfi lors du spectacle d’ouverture, j’ai senti automatiquement que derrière celles-ci, se cachait un grand compositeur. J’ai tenté ainsi de trouver les coordonnées via Internet. Et pendant une année, nous avons échangé des messages et des albums. Ce qui a davantage renforcé la réalisation du projet, c’est que j’ai trouvé que dans la famille de Lotfi, on parle russe. Nos deux épouses ont très vite sympathisé et ont donné un coup de pouce à la naissance du projet. *Avant votre rencontre avec Lotfi Bouchnaq, connaissiez-vous la musique arabe? Pour être objectif, je vous dirai que je connaissais cette musique à travers seulement quelques morceaux d’Alabina. Mais avec Lotfi ce sera l’occasion de bien connaître à la fois la musique et la culture arabe. D’ailleurs, j’ai commencé à étudier l’arabe et je chanterai dans cette langue dans l’album et pendant le concert que nous présenterons en duo. *Le duo Sting - Cheb Mami vous a-t-il inspiré? Je peux vous avouer que j’ai écouté les morceaux de ces deux chanteurs qui m’ont beaucoup plu. Depuis lors j’ai pensé à changer de stratégie et à m’ouvrir plus aux autres J’avais auparavant joué en duo avec Lou-Bega, Céline Dion, Alabina, mais le duo Sting-Cheb Mami m’a poussé à chercher un mixage avec un artiste arabe et ce fut Lotfi Bouchnaq. Le duo avec Lotfi constitue pour moi et pour la musique russe une ouverture sur la musique arabe. Ce qui n’était pas le cas auparavant en Russie. Ousmane WAGUE


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com