Abbas forme son équipe ministérielle : Balaâwi et Chaâth out ?





Le Quotidien-Agences Le président élu de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas continuait hier ses consultations pour former son gouvernement en remplaçant une partie des caciques de son défunt prédécesseur Yasser Arafat, deux jours avant son investiture au Parlement palestinien. La composition du cabinet ne devrait pas être annoncée avant demain, ont indiqué des responsables palestiniens tout en soulignant que des proches d'Arafat devraient être remerciés. "Au moins quatre à cinq ministres vont partir", a indiqué à l'AFP un de ces responsables, qui a requis l'anonymat. "Nous sommes certains que Hakam Balaawi (ministre de l'Intérieur) ne fera pas partie du gouvernement", a-t-il ajouté. Balaawi devrait être remplacé par Nasser Youssef, dont la nomination au poste de l'Intérieur avait été bloquée par Yasser Arafat à la fin de 2003. Ce changement probable de ministre de l'Intérieur, un poste clé, devrait suivre la démission annoncée mardi de Jibril Rajoub, le conseiller à la sécurité nationale de Yasser Arafat. Rajoub a annoncé son départ alors que son rival Mohammed Dahlane, ancien ministre chargé de la sécurité, devrait effectuer un retour en force. Selon d'autres responsables, le ministre des Affaires étrangères Nabil Chaath ainsi que le ministre des Affaires sociales Intissar Al-Wazir, veuve de Khalil Al-Wazir l'ancien numéro deux de Yasser Arafat, sont également menacés. "Nabil Chaath et Oum Jihad (Intissar Al-Wazir) vont être priés de quitter le gouvernement", a affirmé un haut responsable. Nabil Chaâth devrait être remplacé par le représentant palestinien à l'Onu Nasser Al-Qidwa, un neveu de Yasser Arafat. Le ministre des Communications, Azzam Al-Ahmad, a pour sa part affirmé qu'un certain nombre de changements devraient être annoncés dans les prochains jours, mais qu'un véritable remaniement n'interviendra pas avant juillet après les élections législatives. "Nous nous attendons à un léger remaniement, mais les véritables changements n'interviendront qu'après les législatives", a affirmé M. Ahmad. Sur le terrain, un Palestinien de 23 ans a été tué jeudi matin près de Beit Lahya, dans le nord de la Bande de Gaza, par des soldats israéliens alors qu'il accompagnait son épouse enceinte à l'hôpital en voiture. Sa femme et un autre passager ont été blessés, ont indiqué des responsables palestiniens.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com