Pas d’ADM en Irak : Bush doit s’expliquer





Le Quotidien — Agences Après presque deux ans de quête infructueuse, les Etats-Unis ont cessé de rechercher activement des armes de destruction massive (ADM) en Irak, sans toutefois en conclure que la guerre en Irak ait perdu sa principale justification. Le président américain George W. Bush a ainsi indiqué avant-hier soir dans un entretien accordé à la chaîne de télévision ABC qu’il ne regrettait «absolument» pas d’avoir envahi l’Irak en mars 2003 même s’il n’y a pas trouvé d’ADM. «Je pensais que nous trouverions des armes de destruction massive. Beaucoup ici aux Etats-Unis, beaucoup dans le monde, et les Nations unies pensaient qu’il (Saddam Husseïn) avait des armes de destruction massive et nous devons trouver ce qui a cloché dans la collecte de renseignements», a-t-il affirmé. Réagissant à ces propos, le chef de file des démocrates à la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a exigé des explications de Bush. «Parce que les recherches de l’ISG se poursuivaient, le président Bush a refusé d’admettre ce qui est évident depuis des mois : la principale justification de la guerre en Irak ne s’appuyait pas sur des faits. Maintenant, que les recherches sont finies, il faut que le président Bush explique au peuple américain pourquoi il s’est tellement trompé, pendant si longtemps, sur les raisons de la guerre», a dit Pelosi dans un communiqué publié hier.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com