Réunion du B.F. de la F.T.F. : Daâmi présélectionné pour officier au Mondial 2006





Lors de sa réunion périodique, tenue avant-hier, le bureau fédéral de la FTF a examiné comme à l'accoutumée les points à l’ordre du jour de l’actualité footballistique. Après avoir reçu en audience le SG de l’EST et examiné le cas de l’entraîneur national Nabil Maâloul (voir encadré), le BF en est venu aux autres sujets à l’ordre du jour. Et, inévitablement, un nouveau remaniement du calendrier général a été apporté, aussi léger soit-il. Ainsi, et en raison de la participation de nos clubs en Ligue arabe des champions, trois rencontres programmées lors de la reprise, le 22 janvier courant ont été avancées. Ainsi, le match EGSG - CAB a été désigné pour le 20 janvier, alors que CA - ESBK et CSS - EST ont été désignés pour le 21 janvier, jour de l’Aïd. A souligner que les trois clubs évoluant en Coupe arabe CSS, CA, CAB seront appelés à jouer le 25 janvier respectivement face au MC Alger (Algérie), au Fayçali (Jordanie) et au WA Casablanca (Maroc). En outre, et toujours pour raison de Coupe arabe, le CSS jouant le 23 février au Caire contre Ezzamalek, la rencontre de la 18ème journée, ST - CSS, a été avancée au 18 février au lieu du 20 du même mois. Enfin, toujours dans le même cadre, et après avoir constaté que certains clubs devaient disputer des rencontres de championnat le 16 janvier, date prévue pour les éliminatoires de la Coupe de Tunisie des jeunes, les rencontres de la catégorie juniors ont été renvoyées au 23 janvier. Alors que toutes les autres catégories joueront comme prévu le 16 janvier. Ceci dit, un important séminaire destiné aux commissaires des matches aura lieu demain à la salle de réunions au siège de la Maison des fédérations. Dans un autre volet, le BF de la FTF a pris la décision de prendre en charge les déplacements des équipes féminines de football afin d’aider à la promotion de ce sport. Ces parts assumées par la FTF varient de 300 à 600 dinars selon la longueur du trajet accompli par chaque équipe. Sur un autre plan, le comité de recours s’est réuni hier afin de statuer sur le cas d’Anis Boussaïdi qui a embrassé une carrière professionnelle sans l’accord de son club, le ST, avec lequel il est encore sous contrat. Pour finir, le volet arbitrage ne pouvait ne pas être au menu du débat fédéral sauf que cette fois il ne s’agissait pas de «litiges» mais plutôt de désignations. Ainsi, la FIFA a retenu un seul arbitre tunisien dans sa liste de présélectionnés pour officier lors du Mondial 2006 en Allemagne. Il s’agit de l’international Mourad Daâmi qui fait partie d’une liste de six arbitres africains présélectionnés et qui comprend l’Egyptien Abdelfatah Issam, le Beninois Cofi Codja, l’Africain du Sud Jerome Damon, le Marocain Mohamed Guezzaz et le Gambien Sowe Modou. Tous ces referees sont appelés à participer à un séminaire de préparation qui se tiendra du 12 au 16 février 2005 à Francfort en Allemagne. Enfin, la CAF a désigné un trio tunisien pour la rencontre FAR (Maroc) - CS Ksar (Mauritanie) qui aura lieu le 28, 29 ou 30 janvier prochain à Rabat dans le cadre des 1/32èmes de la Coupe de la CAF. C.O. ________________________ Nabil Maâloul : Abandon de poste constaté En ce qui concerne le cas de l’entraîneur national Nabil Maâloul, et vu qu’aucune solution n’a pour l’instant été trouvée, la FTF a décidé de suivre les règlements à la lettre. Partant donc du principe que Maâloul a été cédé par la FTF, son employeur, au CA à titre de prêt jusqu’au 31 décembre 2004 seulement, l’instance fédérale estime que le concerné aurait dû rejoindre son poste à la DTN dès le lendemain. Mais, à ce jour, Maâloul n’a pas donné signe de vie. C’est pour cela que lors de la réunion du BF d’avant-hier, il a été décidé de considérer l’entraîneur national en situation d’abandon de poste. Suite à quoi une lettre recommandée a été envoyée hier au concerné afin de l’informer de la situation dans laquelle il se trouve désormais. Ceci n’écarte cependant pas l’hypothèse d’un retour de Nabil Maâloul parmi le staff technique national, tout en laissant la porte ouverte à son éventuelle éviction de la DTN. Il faut juste attendre la réponse du concerné au courrier qui lui a été adressé. En somme, on peut conclure que, jusqu’à présent, aucune solution à l’amiable, qui pourrait survenir ultérieurement, n’a été trouvée pour poursuivre l’arrangement avec le CA, c’est-à-dire continuer la formule du prêt en attendant que le onze national retrouve une activité normale. C.O.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com