Basket/ Nationale A (1ère phase – 22ème J.) : La J.S.K. bonifiée, E.Z.S. propulsée





Bonus play-off à l’actif de la J.S.K, dernier billet qualificatif au play-off de l’apanage d’E.Z.S et bonus play-out au profit de l’E.O.G.K, tel a été le verdict final ayant scellé le sort de la première phase de la compétition. Comme attendu, la J.S.K, sourde à ce qui se passait dans les autres salles, s’est complètement concentrée sur son sujet puisqu’il lui suffisait de l’emporter pour décrocher la timbale du bonus. Sa tâche fut beaucoup plus facile que prévu face à un adversaire pratiquement à la dérive après tous les mécomptes essuyés. Les Kairouanais ont pris l’ascendant dès le premier quart-temps (11-22) pour ne plus lâcher prise (29-47 à la mi-temps) et à la clé 35 points d’écart (51-86). Maigre consolation pour les Goulettois toutefois, une entame de play-out bonifiée d’un point de bonus, qui récompense le 7ème classé. L’heureux 6ème pour sa part, E.Z.S, a terminé et sué sang et eau pour dessiner sa victoire finale. Son antagoniste du jour, le C.S.C, est à saluer, une fois n’est pas coutume, pour sa combativité et son respect de l’éthique sportive. Après avoir concédé le premier quart-temps (18-21), les locomotives ont bouclé la mi-temps à leur avantage (48-45) grâce à l’activité débordante des Oueslati, Ben Brik et surtout Trabelsi, auteur de quatre paniers à 3 points durant les 20’ initiales. Ce fut, ensuite un époustouflant chassé-croisé entre les deux équipes qui se relayaient au score jusqu’à la fin du troisième quart-temps remporté par les Zahraouis (64-67) chez lesquels Ghiss et Wassef Kechrid ont particulièrement brillé. Les camarades de Njah ont finalement su imposer leur métier pour l’emporter (79-90). L’empoignade la plus attrayante a incontestablement eu comme théâtre la salle de Radès. Après un début équilibré, l'U.S.M a atteint le premier quart-temps avec un avantage de 3 points (16-19). Les Khanfir, Zrida et consorts continuèrent sur leur lancée pour creuser un écart de 14 points (25-39) à quelque 4’ de la pause. A partir de cet instant, nous assistâmes à un retournement de situation spectaculaire puisqu’en un tournemain les Radésiens reprirent à leurs vis-à-vis 10 points pour atteindre la mi-temps à (39-43). Sous l’impulsion de l’organisateur Amor Hassani, de Ben Hassine, Senoussi et autres Hajri, les locaux renversèrent la vapeur pour mener avant la fin du troisième quart-temps de 9 points (59-50). Au cours du dernier quart-temps, ils maintinrent des écarts respectables (76-68), (79-72). Ce fut au tour des Monastiriens de se ressaisir et de revenir au score. C’est ainsi qu’à 1’10’’ de la fin, ils égalisèrent (79-79), marque sur laquelle s’achèvera la partie, malgré l’opportunité de coiffer son adversaire au poteau, offerte à chacune des deux équipes, à savoir Senoussi qui rata deux lancers francs à 10’’ et la contre-attaque monastirienne qui s’en est suivie, lamentablement gâchée. Durant les prolongations, les Radésiens payèrent peut-être le tribut de leurs efforts et l'U.S.M de faire pratiquement cavalier seul (6-18, score partiel). Par ailleurs, certains “play-outistes” se portent plutôt bien, à l’instar du C.A.B qui a engagé sa cinquième victoire de la saison au détriment de la… scintillante Etoile de quatre jours plus tôt qui a littéralement séduit face à l’E.O.G.K alliant résultat et manière. Question de motivation? Toujours est-il que les Cabistes continuent à fourbir leurs armes à la veille du play-out, tout comme le D.S.G qui n'a pas fait le poids face au CA. Ce dernier, bien que toujours diminué quantitativement, a submergé son adversaire: (12-22), (28-47) et (48-78) à la fin des trois premiers quarts-temps. Ce n’est que lors du dernier quart-temps (7 points seulement marqués) que les Clubistes desserrèrent leur étau. Enfin, les Gabésiens du Tacapès poursuivent leur opération de redressement. C’est ainsi qu’ils tinrent longtemps la dragée haute à leurs illustres adversaires, se permettant la luxe de mener en début de match (10-4), (13-6) et de remporter le premier quart-temps (22-20). A la mi-temps, ils ne concédaient que 5 points d’écart (34-39). Ce n’est qu’à partir du 3ème quart-temps que le S.N fit prévaloir ses arguments autrement pertinents, creusant un écart de 9 points à la 30’ (44-53) et de 12 points à la fin (63-75). Wahid SMAOUI ________________________ * Résultats E.O.G.K — J.S.K (51-86) C.S.C — E.Z.S (79-90) D.S.G — C.A (61-85) Tacapès — S.N (63-75) C.A.B — E.S.S (76-72) E.S.R — U.S.M (85-97 A.P) * Classement 1) J.S.K 40 pts 2) S.N 40 pts 3) U.S.M 40 pts 4) C.A 40 pts 5) E.S.R (-1) 34 pts 6) E.Z.S 34 pts 7) E.O.G.K 32 pts 8) E.S.S 30 pts 9) C.S.C (-1) 27 pts 10) C.A.B 27 pts 11) D.S.G 26 pts 12) Tacapès 23 pts


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com