Fraudes à l’examen de la faculté de droit de Tunis : L’étudiante et le chef de service nient les faits





Tunis - Le Quotidien Les autorités judiciaires ont été saisies à la fin de la dernière année universitaire par l’administration de la faculté de droit et des sciences politiques de Tunis d’une affaire relative à une opération de fraude dont sont accusés une étudiante en quatrième année droit et un fonctionnaire exerçant dans la même faculté. Traduits avant-hier devant le tribunal de première instance de Tunis le fonctionnaire qui comparaissait dans un état d’arrestation et l’étudiante ont nié les faits rejetant toute responsabilité dans cette affaire. Pourtant, le dossier de cette affaire comporte plusieurs preuves qui ne laissent aucun doute quant à la culpabilité des deux suspects. Il y a lieu de signaler que les copies de l’étudiante ont disparu des archives de la faculté. Au même moment d’autres copies dont les notes ont été gonflées les ont tout bonnement remplacées. Du coup, les examinateurs ont demandé à l’étudiante de repasser les épreuves de l’examen, chose qu’elle a refusé. Dès lors la justice a été saisie de l’affaire qui a été examinée avant-hier par le tribunal de première instance de Tunis qui sur recours formulé par les avocats de la défense a décidé de reporter l’affaire à une date ultérieure. H. MISSAOUI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com