«A cour et en corps» : Miettes de vies





Trois personnages se croisent sur scène, se côtoient, s’entrelacent et déversent, à leur façon, leurs diverses émotions. Un spectacle à la lumière, à l’ombre de la vie. Où on y chante et on y danse à souhait… Et on rit, on pleure de… joie. A mi-chemin entre le cirque, la danse et le théâtre muet «A cour et en corps» qui sera donné vendredi 21 janvier à 16h00 à l’Ecole nationale des arts du cirque de Tunis (ENACT), Halfaouine et samedi 22 du même mois à 20h30 à la salle du Quatrième Art, avenue de Paris, Tunis, nous présente trois clowns qui sont à la fois danseurs-acrobates et comédiens qui miment la vie, leurs vies et se jouent les uns des autres, transformant la scène en un lieu pour exorciser leurs démons, noyer leurs angoisses, libérer leurs pulsions. Entre Tiguiline, Katrin et Bartek, trois personnages aux caractères si différents se nouent des liens complexes faits d’amour et de haine, d’attirance et de répulsion, de convoitise et de séduction. Ce qui les rapproche et les éloigne, les unit et les oppose à la fois, c'est un bonbon qui devient au fil des scènes l’objet central de toutes leurs tentations. Bonbon pour se nourrir, pour séduire, pour effrayer… cette petite gourmandise devient un puissant révélateur des caractères de personnages, de leurs identités et de leurs difficultés de communiquer avec l’autre. A partir de ce canevas si ténu, Joël Colas, metteur en scène et les comédiens Anne Joubinaux, Véronique Lafaurie, Guillaume Vilasalo et Marie Issarni, qui les accompagne au piano, ont pu créer un spectacle à la fois simple et sophistiqué, qui exprime avec force les mille et une facettes de la comédie humaine. «A cour et en corps» est, selon l’expression d’Anne Joubinaux, «le petit théâtre de nos vies». Et comme dans tout théâtre, on rit, on pleure, on s’émeut, on s’identifie aux personnages et on se révèle à soi-même un peu. Troisième spectacle de l’association «Les puits aux images» après «Le chant des balles» en 2003, et «Les acrostiches» en 2004, «A cour et en corps» sera présenté à Tunis en collaboration entre l’Institut français de coopération (IFC) et le Théâtre national tunisien. Parallèlement aux spectacles, les membres de la troupe française animeront un stage à l’intention des élèves de l’Ecole nationale des arts du cirque, ouverte à Halfaouine depuis le premier octobre 2003. Zohra ABID


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com