Arbitrage : Incompétence





Encore une fois l’incompétence associée à la faiblesse et au manque de caractère ont fait que l’arbitre de la rencontre de Coupe entre l’O. Kef et l’Etoile de samedi dernier a réussi à changer le cours des choses en omettant de siffler un penalty flagrant au club local en première période quand celui-ci menait au score par un but à zéro et en accordant un autre penalty, le moins qu’on puisse dire imaginaire, au club visiteur qui a réussi à transformer ce cadeau en but égalisateur. De la sorte, Monsieur Chamseddine Lamti de la Ligue Tunis/Cap-Bon a failli à son devoir favorisant nettement le club sahélien qui n’a pas réellement besoin d’un pareil coup de pouce pour s’imposer. Voilà un épisode qui rappelle étrangement les bourdes de Guirat lors du match CSS-ASM et de Marouani lors de la rencontre ESS-CA qui ont privé les visiteurs d’un penalty flagrant à un moment crucial de la rencontre. Mais les exemples ne s’arrêtent pas là et presque tous nos stades sont le théâtre chaque dimanche d’erreurs d’appréciation même quand l’enjeu n’est pas très important. La commission d’arbitrage est appelée encore une fois à réagir avant que le phénomène ne s’amplifie lors de la phase retour quand tout point perdu ou gagné aura son pesant d’or. A bon entendeur... J.B.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com