Otages chinois : Pékin et Bagdad se mobilisent





Le Quotidien - Agences On était hier sans nouvelle de huit Chinois, plus de douze heures après l'expiration de l'ultimatum fixé par leurs ravisseurs. Dans une vidéo diffusée par la télévision Al-Jazira, ceux-ci, qui se réclament de la brigade Nuamaan du Mouvement de la résistance islamique, ont exigé que Pékin "clarifie sa position" vis-à-vis de l'Irak, sous peine de tuer leurs otages. Dans un entretien diffusé hier par un journal chinois, l'ambassadeur d'Irak en Chine déclare: "Nous allons employer tous nos moyens pour libérer les otages", y compris "l'emploi de forces spéciales". Les autorités chinoises ont redit qu'elles faisaient tout leur possible pour trouver une solution, et un responsable de l'ambassade de Chine à Bagdad a indiqué à un autre journal chinois "attendre un important appel", sans plus de précisions. Les ravisseurs accusent les otages d'avoir travaillé à construire des installations américaines en Irak, ce que démentent les autorités chinoises. Le groupe a toutefois indiqué être prêt à faire preuve de «pitié» envers ces otages si Pékin interdit à ses citoyens de se rendre en Irak. Le gouvernement Allaoui a, pour sa part, indiqué être disposé à mobiliser des “forces spéciales” pour libérer les Chinois.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com