Tourisme de croisière/ Machines en avant toutes !





Les chiffres de 2003 et 2004 montrent que le tourisme de croisière en Tunisie enregistre une nette évolution. Aujourd’hui, l’arrivée du «Costa Fortuna» au port de La Goulette crée inévitablement l’événement et confirme le nouveau label de croisière de la destination Tunisie. Tunis-Le Quotidien Si l’année précédente a enregistré l’escale du grandiose navire de croisière «Costa Mediterranea», un autre géant de ce tourisme accoste aujourd’hui-même au port de La Goulette. Ils s’agit du «Costa Fortuna» qui fera escale pour la première fois dans nos murs et permettra aux 3.500 passagers à son bord de découvrir les charmes de notre pays. Destiné au tourisme de croisière, le «Costa Fortuna» est un bateau haut de gamme flambant neuf. Entré en service au mois de novembre dernier, ce joyau du large fait son baptème de l’azur tunisien aux premières heures de la journée d’aujourd’hui. Il va sans dire que les chiffres réalisés dans le tourisme de croisière ont connu une nette évolution. Le nombre d’escales sur les côtes tunisiennes est, en effet, passé de 260 en 2001 à 287 en 2003. Cet écart positif témoigne sans doute des progrès en terme de quantité. Mais il importe de signaler que l’évolution est également valable pour la qualité de ces croisiéristes. Depuis l’année 2001, le bassin du port de La Goulette a entamé une nouvelle ère grâce aux bateaux gigantesques qui y accostent et dont le nombre va crescendo. En témoignent les arrivées en vedettes du «Costa Victoria», «European Star» et «Costa Mediterranea». Et pas plus tard qu'aujourd'hui, un autre palace flottant jette l’ancre sur nos côtes, le «Costa Fortuna» en l’occurrence. S’agissant du nombre de touristes qui visitent la Tunisie dans le cadre de ces croisières, il a atteint 343.088 visiteurs. A rappeler qu’en 2002, ces touristes n’ont pas dépassé les 259.000 contre 244.000 en 2001. Les efforts continuent dans le sens de développer ce créneau de par l’intérêt qu’il représente, d’autant plus que cette activité se prête à d’importantes évolutions qui s’imposent, compte-tenu des défis de la diversification du produit. M. KADA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com