Affaire Al Ismaïly – Traoré/ Le joueur induit en erreur par son agent





En Egypte, les supporters d’Al Ismaïly ne décolèrent pas après l’élimination de leur équipe en seizièmes de finale de Coupe de la Confédération face au S.T. Et s’est surtout le coach Téo Bucker qui est la cible de ces critiques acerbes mais l’Allemand a pour l’heure d’autres soucis en tête, lui qui est resté en Tunisie, plus précisément à Monastir, pour préparer le duel en Ligue Arabe face au CSS samedi prochain à Sfax. En effet, Bucker ne décolère pas non plus de son côté vis-à-vis de son joueur malien Dramane Traoré qui a perdu son rendement habituel, préoccupé qu’il est par la fameuse affaire de «fausse signature». Ainsi, le bomber malien d’Al Ismaïly n’a inscrit cette saison qu’un seul but sans compter sa quasi absence sur les terrains où il erre comme une âme en peine quand il est aligné. Influencé par un agent qui lui fait miroiter un avenir à la Utaka, Traoré en est même arrivé à nier l’évidence en affirmant avoir été dupé par son club qui aurait signé en son lieu et place. Une affaire créée de toutes pièces par le joueur et son agent afin de faire monter les enchères, mais le club Ismaïly a battu en brèche toute allégation en adressant à la FIFA les documents nécessaires dévoilant la supercherie du joueur et de son agent. D’ailleurs, les réserves déposées par le ST lors du match aller n’ont aucune chance d’aboutir la CAF ayant été avisée par l’instance internationale de la validité de la qualification du Malien en faveur d’Al Ismaïly. Et puis au vu du résultat de la double confrontation, le ST n’a plus besoin de quoi que ce soit pour poursuivre son parcours en Coupe africaine. Les choses étant ce qu’elles sont, le joueur et son agent vont obtenir le contraire de ce qu’ils visaient puisque Téo Bucker nous a affirmé de façon irrévocable que désormais il ne comptera plus sur Traoré à l’avenir. Comme quoi l’agent du joueur aurait été mieux inspiré de conseiller à son joueur de se consacrer uniquement au jeu afin de consolider sa valeur marchande plutôt que d’impliquer son club dans une affaire qui n’en est pas une. Résultat : Dramane Traoré se retrouve aujourd’hui mis sur le banc, au sens propre et au sens figuré, ce qui ne peut que rabaisser sa côte, voire compromettre son avenir professionnel. Voilà ce qui arrive quand on est mal conseillé et Traoré pourrait faire partie du lot consistant des joueurs de talent qui sont passés à côté d’une grande carrière pour ne pas avoir traité avec des professionnels en matière de gestion de carrière sportive. C.O.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com