Affaire L.P.T.A – S.G./ Le B.F. Réagit





Nous étions les premiers à évoquer le cas de la rencontre L.P.T.A - S.G arrêtée par l’arbitre suite à son agression. Nous avions mis l’index sur l’anomalie de la décision de la Ligue nationale du football amateur qui avait décrété match à rejouer, alors que le score était en faveur du S.G. lorsque l’arbitre avait été agressé par des joueurs de Tozeur. En principe la L.N.F.A. devait décréter résultat acquis sur le terrain soit la victoire du S.G (1-2) et suspendre le terrain ainsi que les joueurs de Tozeur. Mais la Ligue avait décidé de faire rejouer la rencontre, donc le S.G. se sentant lésé a fait appel et même si la commission réuni pour examiner cet appel avait elle aussi décidé de faire rejouer le match le 2 mai 2004. Le bureau fédéral sitôt saisi par cette affaire a rectifié le tir en décrétant résultat acquis sur le terrain, et ce n’est que justice car les anomalies en cours de cette rencontre ne manquent pas et dont la plus importante concerne le choix du commissaire du match et qui appartient à la Ligue du Sud de Sfax alors que deux clubs sfaxiens sont concernés par la course à l’accession en l’occurrence le S.S.S. et le S.R.S. et que logiquement on devait désigner un commissaire neutre. De toutes les manières, les anomalies en division inférieure ne manquent pas et il ne serait temps de mettre un terme à certaines pratiques louches qui ne cessent de porter préjudice à notre football et dont un grand nombre de clubs en sont victimes souvent sans avoir commis le moindre écart. Mohamed Ali FERCHICHI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com