C.S.H.L./ Cap sur l’avenir





Une semaine cruciale attend le C.S.H.L, puisqu’il sera confronté, demain au Zouiten, au COT, un adversaire direct. L’enjeu est d’importance dans cette rencontre, car une victoire est synonyme d’espoir. Aussi, le mot d’ordre, durant toute la semaine précédant ce match, est la concentration totale, afin d’aborder ce rendez-vous dans les meilleures dispositions physiques et mentales. Pour leur préparation, les Hammam-Lifois ont élu domicile au camp d’entraînement de Borj Cédria depuis le début de la semaine. Les séances d’entraînement se déroulent dans une ambiance sereine. Un climat de nature à apporter plus de confiance aux joueurs qui en ont bien besoin pour soigner un mental mis à mal jusque-là par une succession de mauvais résultats. La motivation au rendez-vous Pour enlever tout souci de l’esprit des joueurs et les mettre devant leur responsabilité, le Bureau directeur vient de verser la 2ème tranche des primes de signature, outre une motivation supplémentaire en cas de résultat positif dimanche. En somme, les joueurs n’auront d’autres soucis que de penser à la victoire pour soigner leur position au classement. Férid Ben Belgacem, l’entraîneur hammam-lifois, a toujours affirmé que le véritable championnat pour son équipe commence après le match de l’EST, face à des équipes qui se trouvent approximativement dans la même position. A cet effet, il affirme: “Le match revêt pour nous une grande importance. Nous nous y préparons comme il se doit, afin de l’aborder dans les meilleures conditions. Tout le groupe est fin prêt pour entamer cette succession de matchs décisifs avec le maximum de concentration et de détermination. L’arrêt du championnat nous a énormément handicapés. Dommage, car nous avons terminé à la phase aller sur les chapeaux de roues, en signant trois victoires, mais la trêve a stoppé net notre lancée et la défaite contre l’ASMarsa n’a fait qu’aggraver la situation. Maintenant, nous sommes carrément tournés vers l’avenir”. * Laâroussi réintègre le groupe Le coach a l’avantage d’avoir tout son effectif sous la main. Même Sami Laâroussi a réintégré le groupe et semble déterminé à rattraper le temps perdu pour se racheter aux yeux de ses supporters et de son entraîneur qui croient encore en lui. Ainsi donc, excepté Fodé, incertain contre le COT et qui sera malgré tout sur le banc des remplaçants, tous les joueurs sont prêts. Ben Belgacem envisage d’opter pour la même formation qui a évolué contre l’EST. La belle 2ème mi-temps contre les “Sang et or” incite l’entraîneur hammam-lifois à être fidèle au même choix, avec peut-être un changement au niveau de la ligne offensive. Moncef SEDDIK


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com