Basket/ Nationale A – Dames (Super Play-Off – Aller)/ C.S.P.C. – C.S.S. : choc des titans !





Le CSPC et le CSS aborderont à partir d’aujourd’hui la semaine, peut-être également la quinzaine la plus longue de la saison. Plus question désormais de tergiverser, s’agissant effectivement de la consécration des efforts fournis tout au long de la saison. Les deux clubs, manifestement les mieux structurés, les mieux organisés et les plus fournis en effectif, ont été déboutés de la coupe et n’auront plus qu’un seul titre à se mettre sous la dent. Autrement dit, l’un des deux lauréats de l’exercice précédent sortira les mains vides au terme de la saison en cours. Ce qui en rajoute au suspense de la double ou triple confrontation entre les deux ténors. Comment se présente en fait cette première manche pour les deux teams? A priori ils sont au summum de leur art et de leur forme à ce stade de la compétition. Force est d’avouer cependant que les deux formations ont connu un passage à vide plus moins inquiétant à certains moments de la saison. Les «Policières» ont en effet entamé l’exercice actuel en trombe collectionnant les succès et faisant preuve d’une régularité impressionnante au cours de la première phase. Il est vrai que la continuité chapitre staff technique n’est pas étrangère à ces résultats. Les responsables n’ont pas également lésiné sur les moyens pour étoffer l’effectif et permettre au coach Habib Bayoudh de travailler en toute quiétude. Elles ont certes subi deux coups d’arrêt, mais se reprenant par la suite pour terminer en beauté. Le parcours réussi durant la seconde phase fut presque parfait avec une seule défaite. Bien entendu la marche a été ternie par l’élimination en coupe, mais Kaouther Achour, Mmariem Zbidi, Meherzia Ksouri, Imène Tagourti et autres Aida Soltani comptent énormément sur ce titre pour non seulement sauver leur saison, mais surtout enregistrer leur nom dans le palmarès du championnat national pour la première fois. Tel un fennec Leurs adversaires sfaxiennes ne sont jamais aussi dangereuses que lorsqu’on les croit «enterrées». Le club sudiste nous a semblé certes émoussé et loin de sa forme habituelle cette année mais le voilà présent au moment du sprint final. Il faut dire que les Sfaxiennes se retrouvent généralement lors des grandes occasions, comme ce fut le cas par ailleurs au cours de la seconde phase quand elles sont venues à Tunis prendre le meilleur sur les «Policières», étant ce jour-là contraintes de gagner. En tout cas, les protégées de Brahim Trabelsi, un vieux routier habitué à ce genre de confrontation, aborderont la rencontre avec la ferme intention de réussir un coup fumant comme «elles en ont l’habitude» ! Curieusement en effet, les deux protagonistes se sont rencontrés à quatre reprises cette saison pour un bilan équilibré avec deux succès de chaque bord. Or, aussi surprenant que cela puisse paraître, les deux victoires de chaque camp ont été glanées chez l’adversaire ! Cette tradition sera-t-elle perpétuée à l’occasion de ce nouveau rendez-vous? Attendons pour voir en espérant que les deux formations soient à la hauteur de leur réputation afin de gratifier les présents d’un spectacle digne de leur renommée… Mansour AMARA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com