Nord-Ouest/ Le tracteur de la vengeance…





Après avoir découvert l’infidélité de son épouse, il a mis au point un plan diabolique pour se débarrasser de l’amant. Il le tua à l’aide de son… tracteur. Tunis-Le Quotidien Dans ces bourgades reculées du nord-ouest, vivait ce paysan trop attaché à sa terre. Il cravacha dur pour moderniser ses outils de travail et fit de sa modeste petite ferme une grande entreprise agricole. Entre-temps, les années passèrent sans qu’il ne se rende compte qu’il était un peu trop tard pour se marier. Cela dit, il fallait bien qu’un jour ou l’autre, il finisse par trouver une femme pour meubler sa vie et briser la solitude qui pesait sur ses épaules. L’argent qu’il amassa lui permit de jeter son dévolu sur une jeune et belle femme qui s’empressa d’accepter ce mariage de raison. Une union qui fut célébrée en grande pompe et la jeune épouse regagna le foyer conjugal comme une princesse sortant tout droit d’un conte de fée. Mais à la longue, l’épouse commença à sentir le poids d’un mariage déséquilibré sur tous les plans. Grande fut alors sa déception en découvrant que son mari vieillissant n’était même pas capable de remplir son devoir conjugal. Il faut dire que la nature n’a pas été avare avec elle. Sa grâce et son charme sont sur toutes les langues, d’autant plus que son caractère volage faisait le bonheur des hommes du village lesquels ne rataient aucune occasion pour contempler cette belle plastique vibrant sous ses robes en satin qu’elle aimait tant porter. D’ailleurs, à chaque fois qu’elle traversait la rue, elle enflammait les passions et captivait les regards des jeunes badauds attablés devant le seuil du café du village. Sa silhouette donnait même des idées aux plus frustrés d’entre-eux. Elle finit ainsi par céder aux avances d’un jeune homme qui la harcelait à longueur de journée de propos mielleux et fit de lui son amant. Leur liaison ne tarda pas à éveiller les soupçons de son mari. Ses doutes confirmés, il décida de se venger pour son honneur bafoué en mettant au point un plan diabolique afin de se débarrasser de son rival. Il monta, alors, à bord de son tracteur et suivit les traces de l’amant de sa femme, le percutant de plein fouet sur une route agricole peu fréquentée. Après avoir constaté qu’il était bel et bien mort, il courut au poste de la garde nationale de la région et alerta les agents, prétendant qu’il s'agissait d’un accident de la circulation. Coup de théâtre, c’est son épouse qui est allée raconter aux enquêteurs toute la vérité. Le pot aux roses découvert, le couple a été arrêté pour les besoins de l’enquête. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com