Après les déclarations de Mghirbi/ Les supporters du S.T. étonnés, Ben Aïssa garde le silence





Alors que la confiance et la bonne humeur semblent prendre le dessus dans l’entourage du Stade Tunisien, en particulier après avoir éliminé Al Ismaïly, voilà que les déclarations de l’ex-coach stadiste Ahmed Mghirbi, faites à une radio de la place, sont venues susciter beaucoup d’interrogations. Pourquoi Mghirbi a-t-il choisi ce moment pour parler et de telle manière ? Veut-il par ces propos faire mal au président du ST ? Mghirbi, dont le passage au ST cette saison fut de courte durée, a-t-il voulu troubler l’ambiance du club du Bardo au moment où tous les Stadistes fêtaient l’exploit historique devant Al Ismaïly ? Il est difficile de répondre objectivement à toutes ces interrogations car il est souvent difficile de connaître la stratégie de Mghirbi, connu aussi bien pour son franc-parler que par des insinuations et des «dribbles» imprévus et difficiles à saisir. On ne s’est pas amusé à analyser ni à commenter les déclarations de l’ancien entraîneur du ST. Nous avons plutôt cherché à connaître les réactions des Stadistes, attachés aux couleurs de leur club mais également encore sous le charme de Mghirbi qui a contribué au sacre stadiste en coupe de Tunisie il y a quelques mois. Pour cette fois-ci, on a retrouvé des supporters déçus et médusés, étonnés qu’ils étaient par cette «franchise démesurée» de leur ancien entraîneur. Pour la plupart des Bardolais, Mghirbi a dépassé les limites en révélant des choses qui font partie de l’intimité du club et ne doivent en aucun cas être citées en public même si elles s’avéreraient exactes. Or, Mghirbi a tellement parlé qu’il a fini par semer la confusion dans les esprits des Stadistes. Si quelques uns apprécient la franchise de «Sid Ahmed» qui constitue d’ailleurs l’une de ses qualités, d’autres pensent que ces déclarations, faites alors que tout semble bien aller au Bardo après la qualification en Coupe d’Afrique devant Al Ismaïly, tendent à envenimer l’ambiance et font partie d’un règlement de comptes avec le président du club. D’ailleurs, l’un des supporters n’a pas hésité à désavouer celui qui a rapporté au Bardo une Coupe de Tunisie après trente-sept ans de doute : «J’avais beaucoup d’estime pour Mghirbi, mais je pense qu’il n’a plus le droit de parler du ST ni de son président du moment qu’il n’hésite pas à se déplacer avec un autre club de la capitale d’un pays africain à l’autre. Comment va-t-on le croire alors que ses relations avec d’autres dirigeants sportifs pourraient l’amener à attaquer d’une telle manière le président du ST ?». Comme on le constate, les avis des supporters ne sont pas tendres envers Mghirbi. * Ben Aïssa : «Les supporters ont répondu» Mais qu’en pense le président du ST des propos de son ancien coach et complice ? M. Jalel Ben Aïssa, contacté à ce propos, n’a pas voulu répondre directement. Il s’est contenté de dire qu’il parlera en temps opportun : «Mghirbi a fait des déclarations qui l’engagent personnellement. De mon côté, je me réserve la façon de répondre à tout ce qui a été dit. Je suis président de club et je ne peux me permettre de descendre aussi bas. Les supporters et les proches du club, ceux qui connaissent toute la vérité, ont tous répondu à Mghirbi et lui ont fait comprendre qu’ils demeurent attachés au ST et à ses dirigeants». C’est tout ce que nous avons pu recueillir auprès du président stadiste, mais ça n’a pas l’air de s’arrêter là. Kamel ZAIEM


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com