Judo/ Championnats d’Afrique (Du 3 au 10 Mai) : Une compétition de haut niveau





La Tunisie organise pour la 5ème fois, après 1965, 85, 94 et 2000, les 25èmes championnats d’Afrique de Judo. Cette nouvelle édition coïncide avec le 40ème anniversaire de la création de la Fédération africaine de judo. Afin de jeter quelques lumières sur cette compétition, une conférence de presse s’est tenue à l’ATCE sous la présidence conjointe de Hédi M’hirsi, président de la FTJ, du général Lassana Palanfo, président de l’UAJ, du secrétaire général Omr Dangaloum, du directeur de l’arbitrage Seydou Touré… Prenant la parole Hédi M’hirsi a souhaité la bienvenue aux personnalités présentes, tout en remerciant les représentants des médias qui ne cessent d’encourager le judo, en particulier et les sports collectifs en général. Il a, en outre, précisé qu’il y aura un record de participants avec 25 pays pour 30 confirmés. Ces championnats seront qualificatifs pour les J.O. d’Athènes 2004. A noter que le seul qualifié africain, avant ces championnats, est Anis Lounifi, classé 3ème aux derniers championnats du monde. Et de conclure : «le vœu de l’Union africaine est de qualifier d’autres athlètes susceptibles de monter sur le podium olympique». De son côté, le général Palanfo a tenu à remercier la FTJ pour l’organisation de cette édition et la Tunisie habituée à organiser ce genre de grandes compétitions. «Cette édition constitue le dernier virage pour aller à Athènes». Et d’ajouter : «14 dames, 2 par catégorie et 21 garçons, 3 par catégorie, représenteront l’Afrique aux J.O.». Et de conclure : «tous les champions d’Afrique ont leur chance aux J.O. et sont capables de monter sur le podium». Moncef SEDDIK


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com