Basket/ Nationale A – Dames (Super Play-Off – Demain le Retour): Confirmation par-ci, rachat par-là !





Elles ont le point commun d’avoir appartenu toutes deux à la ZS il y a quelques années, glanant au passage plusieurs titres. Mais l’une et l’autre ont choisi de changer d’air à la recherche de nouvelles aventures et de nouvelles sensations au sein de deux clubs différents mais aussi huppés et aussi glorieux que le premier. Aujourd’hui, si Mariem Zbidi évolue sous la bannière bleue et blanche du CSPC et Mouna Khérigi arbore la casaque noire et blanche du CSS, elles n’en continuent pas moins à faire le bonheur de ces deux formations et jouer constamment pour les titres. Samedi, elles seront encore une fois face-à-face à l’occasion de la seconde manche du super play-off. Un rendez-vous décisif pour l’un et l’autre protagonistes. En prélude à cet intéressant duel, nous avons jugé utile de céder la parole aux deux joueuses précitées afin de nous livrer leurs impressions d’avant-match. Mansour AMARA _____________ Mariem Zbidi (C.S.P.C.): «Un challenge galvanisant» * Comment se présente cette seconde manche ? - Ce sera dur pour tout le monde. Les deux formations se valent sur tous les plans et il faut s’attendre à des débats épiques jusqu’à la dernière seconde du match. Il va sans dire que dans ce genre de confrontation, la décision peut basculer dans un camp comme dans l’autre sur un détail insignifiant parfois. * Ne croyez-vous pas que votre adversaire abordera la rencontre plus à l’aise suite à sa victoire de la semaine dernière? - Absolument pas. L’ascendant moral auquel vous faites allusion jouera au contraire en votre faveur, du moment que nous avons gagné deux fois cette saison à Sfax. Il est donc exclu de penser que la pression pèsera uniquement sur nos épaules. Nous sommes par ailleurs déterminées à aller jusqu’au bout de nos intentions et remporter ce titre qui manque au palmarès de notre club. C’est un challenge d’autant plus galvanisant que nous sommes acculées à «vaincre ou mourir» ! M.A. _______________ Mouna Khériji (C.S.S.): «Aller jusqu’au bout de nos intentions» * Comment aborderez-vous cette seconde partie de la finale du championnat ? - En toute sérénité, cela s’entend, mais sans excès toutefois. Il ne faut surtout pas oublier que l’adversaire n’a désormais plus rien à perdre. Il faut donc s’attendre à une forte réaction de sa part. Certes, nous avons fait un grand pas sur le chemin de la consécration finale, mais le plus dur reste à faire, à mon avis. La victoire sourira par ailleurs à celui qui saura maîtriser ses nerfs, notamment dans les moments cruciaux de la rencontre. * Le CSPC a gagné deux fois cette saison à Sfax. Ceci ne constitue-t-il pas un apport psychologique considérable pour votre adversaire ? - Nullement ! Chaque match a sa propre vérité, nous n’avons donc aucune appréhension sur ce chapitre. Certes, l’équipe adverse est constituée de bons éléments, mais je suis persuadée que notre collectif prévaudra. D’autant que nous sommes hautement motivées par ce nouveau titre qui pointe à l’horizon. Nous ferons d’ailleurs tout pour trancher une question de suprématie et aller jusqu’au bout de nos intentions, en gardant notre titre... M.A.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com