BAD/ Pas de départ dans l’immédiat





Tunis — Le Quotidien Un début de rumeur a circulé ces derniers jours pour dire que la Banque Africaine de Développement (BAD) pourrait plier bagage dans les trois prochains mois. Et pour faire la part des choses, «Le Quotidien» s’est informé sur la pertinence de la rumeur auprès de la banque. C’est ainsi que nos sources viennent de nous confirmer que la rumeur est totalement dénuée de fondement, pour la simple raison qu’il ne saurait être question pour la BAD de considérer une visibilité autre qu’à long terme. Installée en Tunisie en février 2003, elle a mis trois mois uniquement pour devenir opérationnelle ; c’est dire si une telle institution prend le temps qu’il faut pour toute action envisagée. Nos sources ajoutent également que, lors de l’Assemblée annuelle de son Conseil d’administration en 2003, le groupe des 77 pays qui en sont actionnaires a établi un segment de deux ans entre l’éventuelle décision de départ et son application, même si l’évaluation de la situation se fait chaque année. La prochaine Assemblée de Kampala (Ouganda) du 25 au 26 mai, par exemple, fera son évaluation périodique de la situation et si elle décidait un départ, celui-ci ne pourrait avoir lieu que deux ans plus tard, c’est-à-dire en 2006. Manoubi AKROUT


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com