Nationale A (17ème J.): C.A. – E.S.T.





* Dans le Camp Clubiste : Vaincre le signe indien Malgré l’avance substantielle de pas moins de neuf longueurs en faveur de l’E.S.T, le derbissimo garde tout son charme. Côté C.A, les enjeux ne manquent pas et il n’y a qu’un seul leitmotiv qui revient, lancinant, sur les lèvres des Rouge et Blanc, à savoir la victoire. C’est qu’avant tout, rien ne vaut un succès aux dépens du grand rival, quel que soit le classement de l’un ou de l’autre. C’est cela un derby, et c’est mondialement vérifié. C’est viscéral et on n’y peut rien. Il y a ensuite les considérations objectives, d’un intérêt certain, à commencer par la convoitise de cette deuxième place qualificative à la Ligue africaine des champions et qui, depuis quelques années, s’assimile dans l’inconscient collectif des prétendants traditionnels au titre, à une authentique consécration (aveu d’impuissance?), subséquemment à l’écrasante hégémonie exercée par l’E.S.T. Revenons au plateau royal qui nous est proposé cet après-midi dans le cadre enchanteur et coquet du stade de Radès pour signaler, que côté C.A, la conviction de renouer avec les victoires est fortement enracinée dans les esprits. C’est que l’équipe est en hausse constante depuis plusieurs semaines; l’effectif est au grand complet et les solutions de rechange ne sont plus désormais un vain mot. Sur les plans mental et psychologique, tout s’annonce pour le mieux, à la faveur d’un stage bloqué de trois jours à Hammamet, entièrement réussi. Mais à quel «onze» Youssef Zouaoui recourra-t-il pour débuter le match? * Option offensive Une chose est acquise d’avance, c’est que, comme face à l’E.S.S, le C.A observera une attitude tournée vers l’offensive. Dans cet ordre d’idées, Yahia retrouvera vraisemblablement le poste de latéral droit après la timide prestation de Zaâlani à Sousse. Le jeune Clubiste ne manquera pas ainsi de conférer au redéploiement offensif de l’équipe la percussion souhaitée. A l’entre-jeu, Salem et Khalfaoui seront associés une nouvelle fois. Leur apport est attendu au niveau de l’animation offensive, soit en soutien aux deux attaquants, soit en position avancée, mais à tour de rôle. Ce dispositif, à dominante offensive, ne négligera cependant pas l’exigeante besogne de récupération, puisque Mouelhi et Touré seront tenus d’opérer, eux aussi, en se relayant, au niveau de l’axe défensif en phase défensive. A la lumière des entraînements, une attention particulière a été accordée aux balles arrêtées, qu’elles soient en faveur ou au détriment des Clubistes. D’autres menus détails ont été minutieusement mis au point, comme le harcèlement par les ailes… Personne en tout cas, en dehors de Youssef Zouaoui, qui vit une situation insolite puisqu’il a eu à diriger son antagoniste du jour face à son actuelle équipe, à l’aller, ne se prévaut de certitudes inébranlables. En-tirera-t-il pleinement profit pour mettre fin à la longue série noire du C.A face à l’E.S.T et qui date de l’aller de la saison 1997-98 (2-1)? Formation probable: Azaïez, Yahia, Saïdi, Mkacher, Rhouma, Touré, Mouelhi, Khalfaoui, Salem, Missaoui, Selliti. Wahid smaoui _______________ * Dans le Camp Sang et Or : Avec la même rage de vaincre L’Espérance est leader détaché de la Nationale A et s’approche à pas sûrs d’un septième titre successif mais le derby de tout à l’heure demeure, comme c’est toujours le cas, un match à part. En effet, comme pour les Rouge et Blanc, les Sang et Or chercheront cet après-midi dans le cadre enchanteur du Stade de Radès à signer une nouvelle victoire, la neuvième de suite, pour s’envoler définitivement vers un nouveau sacre. Ils savent aussi qu’il n’y a pas mieux qu’un succès dans le derby pour donner plus d’éclat au parcours. Ils sont conscients enfin, que sur le terrain, le classement n’aura aucune importance. La détermination, la concentration, l’inspiration du moment joueront un rôle important dans ce genre de rendez-vous souvent accompagné de plusieurs inconnues. D’ailleurs Oscar Fullone n’a pas cessé de le répéter, surtout aux jeunes éléments de l’équipe tels que Harbaoui, Bhaïri, Jomaâ, Diacky, Ayuba ou Zaïem. Les chevronnés comme Badra, Jaïdi ou Melki qui ont gagné beaucoup de derbys ces dernières saisons savent qu’il faut oublier le passé et que sur le terrain il faudra lutter de bout en bout pour espérer battre des Clubistes motivés au plus haut point à l’idée de piéger le leader et le voisin. * Fullone cache son jeu A propos de la formation rentrante et contrairement aux habitudes, le coach sang et or Fullone n’a pas voulu dévoiler ses cartes ces deux derniers jours. L’absence de Clayton pour suspension l’amène à revoir la formule du milieu et peut-être de l’attaque. Vendredi le match d’application a laissé la place à un travail par compartiments et par groupes. Il fallait donc attendre la séance d’hier après-midi pour deviner les intentions de Fullone. Mais, selon toute vraisemblance, tout dépendra du poste qui sera accordé à Diacky. Celui-ci pourrait reculer d’un cran pour laisser sa place d’attaquant au jeune Ayuba. Et s’il est confirmé aux côtés de Harbaoui c’est Zaïem qui sera titularisé comme second pivot. Formation probable: Tizié, Guizani, Bhaïri, Badra, Jaïdi, Mnari, Zaïem, Melki, Souayah, Diacky, Harbaoui. Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com