Rencontres Chorégraphiques de Carthage/ Des échos prometteurs





Sous le titre «Figures de proue en Tunisie», le journal parisien «Libération» a évoqué dans son édition du 08/05/2004 les troisièmes rencontres chorégraphiques de Carthage, en soulignant qu’elles «reflètent l’essor de la création dans le pays». L’envoyée spéciale de ce journal, Marie-Christine Vernay, écrit notamment: «Depuis plus de vingt ans, Sihem Belkhodja se bat pour que la danse professionnelle de création se développe dans son pays. Pas assez d’interprètes masculins?Qu’à cela ne tienne, elle est partie les recruter dans les quartiers, transformant les hip-hopeurs en danseurs contemporains. Aujourd’hui, son école et sa compagnie mixtes sont des viviers». Après avoir noté que l’éveil de la danse de création en Tunisie passe par les Rencontres chorégraphiques de Carthage «avec lesquelles il faudra désormais compter», par l’ouverture de nouveaux lieux, ou par l’essor de jeunes créateurs, le journal ajoute à propos du festival: «En tous cas, le public est là, demandeur et curieux. Ouvertes sur l’Afrique noire, l’Europe et les pays arabes, les rencontres sont stratégiquement bien placées à Tunis. Beaucoup l’ont compris, qui les aident à grandir, du ministère de la Culture tunisien aux services culturels de l’ambassade de France».


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com