Stop/ Cinéma, point à la ligne





Dans les salles de cinéma, plusieurs d’entre nous continuent d’être «agressés» par les débordements amoureux de certains couples. Ceux-ci souvent jeunes, semblent payer des tickets de ciné pour quelques moments de paix loin des yeux des curieux. En pleine concentration sur le grand écran, ces tourtereaux ne se rendent même pas compte qu’ils sont en train de perturber les autres spectateurs nullement concernés par leurs histoires. Ils empiètent ainsi sur le droit de tous ces cinéphiles qui n’entrent au cinéma qu’avec l’objectif d’apprécier toutes les séquences du film. Chuchotements ou différents moyens de communication en pleine projection dérangent les uns et énervent beaucoup d’autres. Et en cas de contestation, ces jeunes couples sont loin d’être rappelés à l’ordre. N’ont-ils pas payé des tickets pour cela ? Le film, ils n’en ont rien à voir. Tant pis alors pour ceux qui pensent encore que le seul droit au cinéma, est celui de regarder l’écran. Maryem K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com