Journée sanglante à Gaza/ Incursion cauchemar





• Sept soldats israéliens et sept Palestiniens tués Sept soldats israéliens et sept Palestiniens ont été tués hier lors d’une incursion de l’armée israélienne dans la Bande de Gaza. Il s’agit de l’un des bilans les plus lourds pour l’armée lors d’une incursion. Le Quotidien-Agences Sept soldats d’une unité du génie ont été tués dans une attaque à l’explosif qui a complètement détruit le transport blindé de troupes dans lequel ils se trouvaient lors d’une incursion menée dans le quartier de Zeitoun dans le Sud-Est de Gaza. Une charge a explosé au passage du véhicule blindé qui transportait des explosifs destinés à dynamiter des ateliers palestiniens servant à fabriquer des roquettes de type Qassam, selon l'armée. La déflagration de ces explosifs a pulvérisé le véhicule. Les militaires israéliens ont isolé le secteur alors que des échanges de tirs se poursuivaient. Des militants palestiniens masqués ont paradé par la suite dans les rues de Gaza et tiraient en l'air en signe de joie. Sept Palestiniens, dont deux militants du Hamas, ont été tués et 70 autres ont été blessés lors de l'opération qui a commencé durant la nuit et se poursuivait hier en fin de matinée. Auparavant, un soldat avait été légèrement blessé durant la nuit lors de l'incursion par l'explosion d'un engin au passage d'un bulldozer blindé, selon une source militaire. A la suite des combats à Zeitoun, l'armée a de nouveau divisé la Bande de Gaza en trois zones, selon des sources sécuritaires palestiniennes. Mardi matin, deux de ces roquettes de fabrication artisanale se sont abattues en territoire israélien, près de la Bande de Gaza, sans exploser. Le ministre palestinien chargé des négociations, Saëb Erakat, a dénoncé l'incursion israélienne. "Il s'agit d'une nouvelle escalade de la violence israélienne visant à tuer et détruire encore plus de maisons", a-t-il déclaré. Ces affrontements interviennent alors que le débat fait rage en Israël sur la poursuite de l'occupation et de la colonisation israélienne dans la Bande de Gaza. Par ailleurs, une petite unité israélienne composée d'une dizaine de jeeps a pénétré hier matin dans le village de Yabad, près de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie, selon des habitants. Les soldats ont été accueillis à coups de pierres par des jeunes et ont investi la localité. Un Palestinien âgé de 21 ans a été blessé par des tirs de soldats. Le Premier ministre israélien, pour sa part,a affirmé qu’Israël « frappera l’ennemi partout».


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com