Faux et usage de faux/ Cinq ans de prison pour un fonctionnaire





Tunis - Le Quotidien Le tribunal de première instance de Tunis vient de condamner un fonctionnaire à cinq ans de prison pour avoir falsifié des documents administratifs au profit de l’une de ses connaissances... Il ressort du dossier de cette affaire que l’inculpé, un fonctionnaire de son état, était chargé de superviser et de vérifier l’authenticité des actes fonciers. Il jouissait d’une bonne réputation qui lui a valu le respect de ses supérieurs, à tel point qu’il était considéré comme un fonctionnaire modèle. Personne, cependant, n’avait imaginé qu’un jour, cet employé allait se trouver mêlé à une affaire d’une extrême gravité, d’autant plus qu’elle allait le conduire à comparaître devant la justice. Il se trouve qu’une autre affaire, traitée justement par la justice, avait révélé l’implication du fonctionnaire dans une histoire de falsification de documents administratifs. Une enquête a été alors ouverte et aboutit à l’arrestation du fonctionnaire. Interrogé, ce dernier a choisi de passer aux aveux, reconnaissant avoir aidé l’une de ses connaissances à falsifier un acte de propriété afin d’obtenir un prêt bancaire. Il nia toutefois avoir reçu de l’argent pour ce service. Il a été alors inculpé de faux et usage de faux et condamné, de ce fait, à cinq ans de prison. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com