Le Kef/ La peine de mort pour le fils indigne…





Tunis - Le Quotidien Un fils indigne âgé de vingt-trois ans et originaire de la ville du Kef, vient d’écoper de la peine de mort pour avoir tué sauvagement sa propre mère... Le verdict qui est tombé tard dans la nuit de jeudi à vendredi dernier a été rendu par le tribunal de grande instance du Kef, suite à l’examen d’une affaire de meurtre dont la victime est une mère qui a été tuée par son fils. Les faits remontent au milieu de l’année 2002. Le meurtrier, un accro à l’alcool, était habitué à voler de l’argent à sa mère qu’il agressait parfois, pour avoir de quoi acheter sa dose quotidienne d’alcool. Le jour des faits, il n’a rien trouvé à la maison pour aller le vendre et se saouler avec, d’autant plus que sa mère avait refusé de lui donner de l’argent. Alors, il s’est isolé dans sa chambre et s’est mis à réfléchir pour trouver le moyen lui permettant de financer une beuverie avec ses amis soûlards. Entre-temps, il s’est rappelé qu’il était né deux ans après que son père eut divorcé avec sa mère. Il en déduisit qu’il était un “bâtard” et que sa mère avait péché. Il décida alors de se venger d’elle. Il n’hésita pas le moindre instant à s’introduire au beau milieu de la nuit dans la chambre à coucher de sa mère. Cette dernière qui dormait ne s’est pas rendu compte que son fils a décidé de la tuer en l’étouffant à l’aide d’un coussin. Le lendemain, le fils tueur annonça au voisin que sa mère est morte. Il afficha une tristesse telle que personne n’avait émis de soupçons quant à la nature de cette mort. Mais les agents de l’ordre qui ont mené leur petite enquête ont réussi à lever le mystère qui entoure cette affaire. Interrogé, le fils indigne est rapidement passé aux aveux. Il a été inculpé de meurtre avec préméditation. Le tribunal de grande instance qui a statué sur son cas l’a condamné à la peine capitale. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com