Basket/ Nationale A – Dames: Le C.S.S champion de la constance





Et de huit pour le C.S.S! Avec un quatrième titre de rang, le septième également en huit saisons, le club sudiste vient d’inscrire son nom dans la légende du basket national en égalant le record détenu jusque-là par la Zitouna Sports. L’hégémonie de la formation sfaxienne aura été presque sans faille ces dernières années. En fait, le dernier titre en date, acquis de haute lutte depuis quelques jours, a été le fruit, non pas de la régularité, mais de la constance et de l’assurance d’un groupe homogène, solidaire et expérimenté. Au contraire des saisons précédentes au cours desquelles leur mainmise a été on ne peut plus totale, les Sfaxiennes ont trouvé en effet certaines difficultés pour décrocher ce nouveau titre venu finalement couronner le capital confiance dont elles ont fait preuve, notamment sur la fin de la saison. Le départ a été effectivement des plus laborieux avec, à l’arrivée, une peu glorieuse troisième place, au terme de la première phase derrière la C.S.P.C et le S.T. Idem pour la seconde phase entamée par une défaite à Sfax-même devant l’étonnant E.S.C.B dès la première journée. N’ayant, désormais, plus droit à l’erreur et acculées à ne plus faire de concession, les protégées de Brahim Trabelsi, lequel a pris le train en marche au beau milieu de la saison, se sont reprises de la plus belle des manières. Il faut dire qu’elles avaient manifestement une foi inébranlable en leurs moyens et une assurance absolue en leur… bonne étoile! Le résultat ne s’est pas fait attendre. Fatma Barkallah et ses partenaires ont assuré leur qualification au super play-off grâce en grande partie à la richesse de leur effectif et surtout à leur expérience et leur maturité. Ces atouts leur ont permis d’aborder le sprint final avec un moral en acier, parvenant en fin de compte à décrocher la timbale en surclassant leur adversaire au cours des deux rencontres de la finale. Un adversaire qui n’a nullement démérité par ailleurs et dont la marche tout au long de la saison aura été des plus satisfaisantes. Le bilan chiffré du champion a été à tout point de vue exemplaire, puisqu’il termine la saison à la première place de la meilleure attaque (1452 points), ainsi que de la meilleure défense (1088 points). Voici enfin le groupe de joueuses qui ont contriubé au succès final: Fatma Barkallah, Faïza Soudani, Mouna Khériji, Henda Chebli, Fatma Zaghrouba, Hédia Ghariani, Thouraya Adsi, Samia Belalia, Maali Hrichi, Inès Makni, Bessma Krichène, Rahma Ksiaâ. Entraîneur: Ibrahim Trabelsi, secondé par Mondher Chouchène… Mansour Amara _______________ * Un roi… sans couronne ! Encore une fois, les Sfaxiennes ont dû déchanter, malgré l’euphorie, la joie et le bonheur que procure une victoire finale. Les championnes ont certes effectué le traditionnel tour d’honneur des vainqueurs, mais sans arborer toutefois le moindre trophée! Celui-ci ne leur sera remis que le jour de la finale de la coupe, c’est-à-dire dans plus d’un mois! Une tradition instaurée et respectée par la FTBB, mais qui n’a jamais fait l’unanimité, loin de là. D’ailleurs, on se rappelle la scène désolante des joueuses sfaxiennes en pleurs à l’issue de leur défaite en finale de la coupe la saison dernière, mais se dirigeant néanmoins vers la tribune d’honneur pour prendre possession du trophée du championnat! «Heureusement» pour elles, qu’elles ont été éliminées très tôt de la coupe cette année… M.A.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com