Leurs prix piquent du nez/ Les bananes banalisées…





Tunis - Le Quotidien Les prix des bananes continuent de baisser depuis la réduction des taxes douanières relatives à l'importation de ces fruits exotiques qui se vendent actuellement à 1D800 seulement le kg. La révision à la baisse des charges douanières et la “libéralisation du secteur semblent avoir encouragé les importateurs à acquérir de grandes quantités. Selon des sources bien informées au sein du ministère du Commerce, les quantités importées durant les dernières semaines avoisinent les cinq mille tonnes. L’offre abondante a, par conséquent, cloué le bec à la spéculation et augmenté la demande. Commerçants et citoyens s’en réjouissent et s’attendent à ce que les prix des bananes baissent davantage pour qu’ils soient à la portée de toutes les bourses sous l’effet de la concurrence due à la forte augmentation des sociétés importatrices. Les consommateurs et les commerçants appellent également à étendre cette baisse des charges douanières à d’autres produits dont les prix continuent à flamber. Il s’agit essentiellement de produits qui connaissent une ruée des consommateurs à des périodes précises de l’année tels le “zgougou”, les fruits secs, les volailles... Les services compétents au sein du ministère de tutelle gagneraient également à sensibiliser les citoyens qui, entrés de plain-pied dans la société de consommation, contribuent à apporter l’eau au moulin des spéculateurs en s’adonnant à une consommation irrationnelle et en faisant preuve d’un engouement injustifié pour certains produits dont la demande augmente sensiblement durant certaines périodes de l’année. W.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com