M.D.S. – Réconciliation/ Le point sur le compromis entre Boulahya et Mohsni





Tunis - Le Quotidien La politique de la main tendue adoptée par les frères ennemis du Mouvement des Démocrates Socialistes a permis de baliser le terrain pour un compromis solide. Les longues négociations en dents de scie entre le secrétaire général du parti M. Ismaïl Boulahya et les dissidents du congrès d’Amilcar ayant M. Taïeb Mohsni pour chef de file, ont connu une fin en apothéose avant-hier après-midi. La rencontre qui a réuni le S.G. du Mouvement et les principales figures de la dissidence s’est, en effet, soldée par un compromis portant sur plusieurs points garantissant un «retour honorable» aux dissidents. Cet accord porte essentiellement sur l’octroi d’ «une part du gâteau des Commissions» de préparation du congrès unificateur au groupe Mohsni. Le poste de rapporteur de la Commission politique a été de ce fait réservé à M. Mohsni. Celui de rapporteur de la Commission de préparation matérielle du Congrès chargée de déterminer les délégués au congrès et présidée par M. Boulahya lui-même, a été octroyé à M. Sahbi Bouderbala. Quant au poste de rapporteur de la Commission des affaires sociales, il est revenu à M. Laâroussi Nalouti. M. Romdhane Dérouiche a été, de son côté, désigné rapporteur de la Commission de la culture. Le compromis porte également sur le principe consensuel du congrès, lequel devrait se tenir avant la fin d’août prochain. A priori, la famille M.D.S. semble de plus en plus soudée même si le groupe de M. Ahmed Khaskhoussi campe toujours sur ses positions. W.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com