Orientation universitaire/ Les filières courtes en tête de liste





L’employabilité et les nouvelles exigences du marché de l’emploi imposent de plus en plus leur rythme sur la formation dans les universités. Un clin d’œil sur le nouveau manuel d’orientation universitaire confirme ce constat. Tunis - Le Quotidien Les quelque 11.700 candidats au baccalauréat 2004 qui passeront la prestigieuse épreuve à partir du 4 juin prochain auront cette année une multitude de choix d’orientation détaillé dans le manuel qui va leur être distribué ces jours-ci en principe. Ce manuel élaboré comme chaque année par la direction générale des affaires estudiantines présente les différentes filières réparties sur l’ensemble des institutions universitaires du pays. Les candidats qui passeront avec succès les épreuves de la session de juin auront en fait la chance de choisir entre 521 filières toutes spécialités confondues. Ces filières qui comprennent 253 spécialités sont réparties dans les 143 établissements universitaires du nord, du centre et du sud du pays. * Des filières nouvelles et courtes Les filières courtes font figure de vedettes dans le nouveau manuel de l’orientation universitaire. Soixante-quatorze filières courtes parmi les 78 seront lancées pour la première fois. Cette catégorie de filières qui attirent de plus en plus de nouveaux bacheliers répond, en effet, aux nouvelles exigences du marché de l’emploi. Parmi ces nouvelles filières, on peut citer par exemple «le commerce international et l’économie immatérielle» qui va figurer à partir de la rentrée 2004/2205 parmi les spécialités de la faculté des sciences économiques et de gestion de Sfax dont la durée d’études est de 3 ans et la capacité d’accueil fixée à 80 places. Cette même faculté présentera aussi une filière de spécialisation «Banques et assurances» avec la même durée d’études. * Commerce électronique Le commerce électronique et la gestion des transactions en ligne constitue, par ailleurs, une autre nouvelle filière qui permettra la formation des nouvelles compétences dans le créneau de plus en plus à la mode dans le monde et où la Tunisie s’est déjà investie pour développer et innover ses modes d’échanges commerciaux. «Le commerce électronique et la gestion des marchandises» est une nouvelle spécialité qui sera dispensée à l’Institut supérieur de gestion de Gabès. Les études dans cette filière dureront trois ans. La capacité d’accueil y est fixée tout d’abord à 112 places. ...Les sciences de l’environnement aussi La gestion des ressources environnementales et les différentes techniques de lutte contre la pollution font partie, par ailleurs, des nouvelles filières. Une spécialité de technicien supérieur dans l’architecture de protection et de lutte contre la pollution devait ainsi s’ouvrir à l’Institut supérieur des sciences et des technologies de l’environnement de Borj Cédria. L’Institut de presse et des sciences de l’information «IPSI» verra de son côté la création d’une nouvelle spécialité à savoir «les technologies d’impression et de diffusion». Une filière courte de trois ans de formation. Le nombre des candidats à cette spécialité est fixé à 60, toutes catégories de baccalauréats confondues. Hassen GHEDIRI ______________ * Année universitaire 2004-2005/ Création de sept nouveaux instituts supérieurs A partir de l’année universitaire 2004-2005, sept nouvelles institutions universitaires ouvriront leurs portes. Ces différentes institutions qui vont offrir 14 nouvelles filières courtes auront une capacité d’accueil globale de l’ordre de 1589 étudiants. Ces établissements sont : - L’Institut supérieur des langues appliquées et de l’informatique de Nabeul - L’Institut supérieur de la biologie appliquée de Médenine - L’Institut supérieur des Etudes technologiques (ISET) de Kasserine - L’Institut supérieur de bio-technologie de Sidi Thabet - L’Institut supérieur des technologies de l’environnement de Borj-Cédria - L’Institut supérieur des études technologique (ISET) de Béja - L’Institut supérieur de l’informatique de Mahdia.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com