Jalel Ben Aïssa: «On va porter plainte contre Sellami»





Le refus du playmaker stadiste Oussama Sellami de se déplacer avec le reste de l’équipe au Ghana, survenu le jour même du départ, n’a pas laissé ses dirigeants indifférents. Le président du club compte cette fois-ci sévir énergiquement et sanctionner lourdement son joueur. Dans une communication téléphonique depuis Accra, M. Ben Aïssa nous a exprimé hier, à quelques heures du match, sa surprise de voir Sellami faire faux-bond : «Il n’y a aucune justification pour ce geste qui porte atteinte au club. Sellami est un joueur professionnel qui a joui de tous ses droits (salaires et primes payés jusqu’au dernier millime). Il a des obligations envers son club qu’il continue à ne pas honorer. Durant toute la saison, il n’a joué que cinq ou six matches, prétextant des blessures imaginaires pour ne pas prendre part aux stages et aux rencontres. Le Comité-directeur, exaspéré par le mauvais comportement de ce joueur, va cette fois-ci prendre les mesures qui s’imposent. Nous allons porter plainte contre Sellami pour le tort qu’il a causé à son club et d’autres sanctions vont suivre. Je profite de l’occasion pour rappeler à tous les joueurs que nul n’est indispensable et que, désormais, plus rien ne sera comme avant d’autant que notre tolérance a, semble-t-il, fait croire à quelques-uns (joueurs, médias, des gens plus ou moins proches du club) qu’ils ont droit de s’attaquer à ceux qui travaillent jour et nuit dans le but de redorer le blason du S.T. et dont la réussite semble beaucoup déranger. Qu’ils comprennent, une fois pour toutes, que rien ne sera plus comme avant et qu’on ne tolérera plus aucune atteinte au club». C’est en ces termes que le président stadiste s’est exprimé et on s’attend à des décisions très importantes du côté du Bardo dans les prochains jours. Kamel ZAIEM


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com