A vous la paroles/ Mehdi Ghazali Bac sciences, 18 ans: «Trop d’insouciance»





Ce que je reproche aux jeunes de ma génération c’est leur insouciance exagérée. Je me réfère surtout aux jeunes qui sont dans le même lycée que moi. Je les trouve trop superficiels. Ils ne sont attirés que par «les fringues», les sorties, les voitures, les lunettes de soleil... Ils sont les rois de la frime. Trop gâtés, à mon sens, ces jeunes n’arrivent pas à gérer leur vie, leur argent, leur temps, ou leurs études... Ils deviennent moins sensibles à certains principes de la vie. Ni l’amour, ni l’amitié ne les touchent. Ils sont devenus trop violents aussi bien dans leurs actes que dans leurs paroles. Je sens de plus en plus qu’ils échappent au contrôle de leurs parents. Je me demande, si ceux-ci n’ont pas une part de responsabilité dans ce que sont devenus aujourd’hui la plupart de nos jeunes.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com