Cinéma Français/ De l’ombre à la lumière





La semaine prochaine sera cinématographique avec six films qui présentent le nouveau cinéma français. En 2002, les salles du cinéma françaises ont vu sortir 67 longs métrages qui sont les premières œuvres de leurs réalisateurs. Indices d’un secteur en pleine vitalité, ces films offrent un panorama du quotidien français et des préoccupations collectives et individuelles. Six films de six nouveaux cinéastes feront, à partir du 24 et jusqu’au 29 du mois courant, le bonheur des amateurs de cinéma french. Des regards sur la société française proposés par six talents qui ont fait déjà leurs preuves lors des grandes manifestations cinématographiques à savoir Zabou Breitman, qui a obtenu trois César en 2002 grâce à son film «Se souvenir des belles choses» et Julie Lopez-Curval qui a accroché la Caméra d’Or au Festival de Cannes 2002. «Ah! si j’étais riche» de Michel Munz et Girard Bitton, «Bord de mer» de Julie Lopez-Curval, «17 fois Cécile Cassard» de Christophe Honoré, «Mon idole (prêts à tout pour réussir?)» de Guillaume Canet, «Se souvenir des belles choses» de Zabou Breitman et «Une part du ciel» de Bénédicte Liénard seront projetés, successivement, durant cette semaine à la Salle du cinéma le 7ème art. Au menu de ces six films de l’amour, de l’humour noir, de la caricature, du rire… et de la sensualité. A découvrir. Imen Abderrahmani


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com