Basket/Coupe de Tunisie – Dames (demain, les demi-finales)/ E.S.C.B – S.T.: optimisme de bon aloi





La saison touche désormais à sa fin, puisqu’il ne reste plus qu’un seul tour avant l’apothéose finale du 18 juin prochain. Les quatre antagonistes encore en course s’activent ces derniers jours pour fourbir leurs armes en vue du rendez-vous de vendredi. C’est la confrontation de Nabeul où le S.T. sera l’hôte de l’E.S.C.B. qui polarisera l’attention des puristes. Une confrontation qui promet beaucoup entre une équipe gavée certes de titres mais qui en veut encore et toujours, et une autre pleine d’ambitions et qui ne cesse de progresser au fil des saisons. Les Nabeuliennes restent sur une bonne note,celle de leur victoire au Bardo, mais une victoire qui ne peut aucunement constituer un quelconque repère dans la mesure où leurs adversaires stadistes étaient complètement démotivées ce jour-là, les jeux étant déjà faits concernant la qualification au super play-off. Pour ce nouveau rendez-vous, ce sera une autre paire de manche, chaque match ayant sa propre vérité. Sur ce point justement, Zouheïr Ayari, le coach des Stadistes adhère complètement puisqu’il pense que «Le match s’annonce difficile pour les deux teams. Ce sera d’autant plus difficile à gérer que l’issue finale dépendra en grande partie de la forme du moment des joueuses et surtout de leur état d’âme au cours de la partie. Sans oublier bien entendu leur degré de réceptivité, d’autant que plusieurs d’entre elles sont actuellement accaparées par les examens de fin d’année. En résumé, on peut dire que tout se passera dans la tête, si le mental va tout peut aller dans le meilleur des mondes. Je demeure malgré tout optimiste quant à l’issue finale de cette opposition». * Spectacle garanti Le mot est désormais lâché puisqu’on affiche le même optimisme, certes mesuré mais de bon aloi, dans l’autre camp. C’est Wafa Bettaïeb, la dynamique et charismatique présidente de l’ESCB qui s’insurge pour hausser le ton et présenter le point de vue de l’autre camp. Elle n’y va pas par quatre chemins, d’ailleurs. Tout semble apparemment clair dans sa tête. «Il n’est nullement question de s’arrêter en si bon chemin», lance-t-elle tout de go! «Tout plaide, en effet, en notre faveur, pour saisir cette opportunité d’aller en finale pour la première fois. Le terrain, le public, l’ambition, la motivation sont autant de facteurs qui nous permettent d’aborder la rencontre en toute sérénité, s’agissant d’un événement que toute une ville attend impatiemment pour prouver une fois pour toutes que les résultats enregistrés depuis le début de la présente saison ne sont guère dus au hasard, mais bel et bien le fruit d’un travail de longue haleine entrepris depuis quelques années. Certes, la rencontre s’annonce difficile d’autant que l’adversaire n’est pas le premier venu, mais nous l’aborderons avec tout le sérieux requis et dans les meilleures conditions. Nous nous attellerons, par ailleurs, à gratifier le public d’un bon spectacle et que le meilleur gagne»... Mansour AMARA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com