A chaud/ Liberté XXL !





Le scandale des sévices infligés aux prisonniers irakiens enfle avec la diffusion de nouvelles photos et d’enregistrements vidéo pas du tout beaux à voir. On en apprend des vertes et des pas mûres à ce sujet. Dans la prison d’Abou Gharib, les bidasses U.S. ont laissé libre cours à leurs instincts pervers. Ils sont passés maîtres dans l’art de martyriser les zizis des détenus avec des fils électriques quand ils ne sodomisent pas carrément leurs victimes avec des lampes-torche ou ... matraques. La liberté de l’après-guerre est décidément vicieuse. Elle a des tendances «sado-maso» et ne s’en cache pas. Elle est une fervente adepte du «sexe sans complexe» et prend son pied à martyriser ceux qu’elle a libérés du «despotisme et de la tyrannie». Finalement, heureux qui comme les industriels du porno du côté de Hollywood qui pourraient trouver dans ces activités «ludiques» du corps de Marines, matière à scénario pour un «hard» à succès ... sans verser un seul ... «pénis». Chokri BACCOUCHE


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com