Jazz/ Hichem et …la mer





Ambiance à la fois conviviale et amicale, rythmes variés, bref, un spectacle de jazz au sens éclatant du terme. Ces superlatifs élogieux suffisent pour qualifier le concert de jazz donné samedi soir dernier au Théâtre Municipal de Tunis par Hichem Hemrit et Jazz Band. La soirée a démarré aux rythmes d’un style de jazz rock. Il s’agit d’un morceau intitulé «Orient Night» extrait du nouvel album de Hichem Hemrit dénommé «Stamba», en chantier actuellement et qui sortira le mois d’octobre prochain. Avec son staff au grand complet, et comme d’habitude, à la basse Nabil Gouia, Habib Samandi à la percussion, Abdelhak Zammouri au «Drum» et Mehdi Trabelsi au piano, le jazzman tunisien a produit un spectacle aux rythmes tour à tour enjoués et lents rappellant tantôt le blues, tantôt le stambali, s’inspirant de certains genres musicaux de l’Afrique subsaharienne. Hichem qui a affirmé au cours de son concert que la mer était aussi sa source d'inspiration musicale, a repris trois autres morceaux extraits de son ancien album «O World» et parmi lesquels «Maminou», mais aussi «Deep Water»; qui, selon ses dires, traduit sa longue histoire avec la mer. Mais «Deep Water», ce morceau composé dans le style du hard-rock, rappelle aussi ce même rapport avec la mer, chez d’autres grands compositeurs, à l’instar de Jean Michel Jarre qui a eu aussi l’idée de produire, il y a quelques années, le même style musical dans un album qu’il intitula «En attendant Cousteau». Frénésie de rock Outre ces compositions dédiées à la mer, le jazzman a composé d’autres morceaux de son futur album comme «Unamed» et une autre chanson inédite intitulée «One sunday in Tunis» (Un dimanche après-midi à Tunis). Mais le moment fort de ce concert a été vécu à travers les deux derniers morceaux «Unissons» et «First» extraits aussi de son nouvel album et dédiés respectivement à tous les groupes de rock de la Tunisie et à Amina Fakhet, invitée de marque de cette soirée de jazz. Hichem Hemrit a fini son concert par dédier aussi son dernier morceau intitulé «Stamba» au public, venu pourtant nombreux malgré les nombreux embouteillages du samedi dernier, dans la capitale. Ousmane Wagué ______________ * Duo Fakhet – Hemrit : Pour quand? Coup de surprise, samedi soir dernier, au Théâtre Municipal: une grande partie de l’assistance s’attendait à un concert de jazz du cru du duo Hichem Hemrit-Amina Fakhet, comme cela été annoncé à grands cris par de nombreux confrères. Mais le public est resté sur sa faim, le jazzman tunisien s’étant produit tout seul. Amina Fakhet était certes l’invité de marque de la soirée et Hemrit lui a d’ailleurs dédié «First», un morceau extrait de son nouvel album. Mais elle n’est pas montée sur scène. Interrogé au sujet du projet d’un album et d’un concert en duo avec Amina Fakhet, annoncé dernièrement par nos confrères, Hichem Hemrit nous a confirmé qu’il s’agissait d’un projet de longue haleine. «Nous prendrons tout notre temps pour faire mûrir le projet et présenter un bon produit au public», a conclu Hemrit.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com