E.S.T./ Harbaoui reprend, Souayah opérationnel





Avertie, l'Espérance vit cette fois-ci une semaine cruciale dans la mesure où elle aura à ramener dimanche prochain de Garoua une nécessaire qualification pour la Ligue africaine des Champions aux dépens d’un coriace Cotonsport qui l’attendra de pied ferme. En effet, malgré une avance de trois buts, le club Sang et or sait pertinemment que la seconde manche face au champion du Cameroun ne sera pas de tout repos. Fort d’un vécu impressionnant en Afrique, l’entraîneur espérantiste Oscar Fullone n’a pas cessé de répéter à son entourage et à ses joueurs que tout peut arriver à Garoua et qu’il faudra s’armer de volonté, de vigilance et d’intelligence tactique pour que la qualification soit acquise. C’est dire que l’Espérance n’a remporté qu’une mi-temps d’une opposition musclée, serrée et passionnante. Après deux jours réservés à la récupération (vendredi et samedi derniers), l’équipe a observé un repos le dimanche avant d’entamer la préparation proprement dite au match contre Cotonsport hier après-midi au Parc B. Fullone a programmé cinq séances d’entraînement à raison d’une seule par jour, et ce, du lundi au vendredi. * Départ samedi Afin d’éviter tous les tracas d’un long séjour à Garoua, les Sang et or ont décidé de partir à destination du Cameroun la veille du match, c’est-à-dire le samedi matin. L’équipe n’aura à effectuer sur place qu’une séance de décrassage et d’adaptation à la pelouse du stade qui abritera la rencontre. Pour le reste, l’entraîneur sang et or pourra compter sur un effectif au complet. Une situation bien confortable et très rassurante à quelques jours du match le plus important de cette fin de saison. En effet, Hamdi Harbaoui a purgé sa suspension d’un match, Skander Souayah qui a bénéficié de trois jours de repos suite à des problèmes musculaires, devait reprendre du service hier avec ses camarades. Ali Zitouni, ménagé lors de la journée de championnat de mercredi dernier, est au point physiquement et tiendra sa place au front de l’attaque dimanche prochain comme c’était le cas lors du match aller. Et quand on sait que José Clayton et Karim Ghazi ont retrouvé leurs meilleures sensations, il y a lieu de croire que le champion de Tunisie en titre part avec des cartes bien en règle et que la concurrence pour certains postes sera dure, ce qui est de nature à favoriser la qualité. La rencontre Cotonsport — Espérance qui se déroulera à Garoua dimanche prochain à partir de 15h00 sera dirigée par un trio arbitral béninois mené par le célèbre Koffi Codjia. Un choix de nature à rassurer les Sang et Or. Jamel Belhassen


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com