JUDO/ Opération J.O. 2004: Honorer les couleurs tunisiennes





Malgré des championnats d’Afrique peu conformes aux ambitions de départ, le judo tunisien est arrivé à qualifier huit athlètes aux J. O. d’Athènes 2004. Makram Ayed (-60kg), Anis Lounifi (-66 kg), Abdessalem Arous (-81 kg), Skander Hachicha (-90 kg), Anis Chedly (+100kg), Saïda Dhahri (-70 kg), Houda Ben Daya (-78 kg), Insaf Yahyaoui (+78kg). Mais seuls quatre athlètes seront retenus pour participer aux Jeux, ceux qui sont considérés comme les plus compétitifs du moment et qui peuvent réellement honorer le judo tunisien. Il s’agit de: Anis Lounifi, Saïda Dhahri, Houda Ben Daya et Insaf Yahyaoui. Depuis quelques années, Anis Lounifi est considéré comme l’un des porte-drapeaux incontestables du sport tunisien. Ex-champion du monde dans la catégorie (-60kg), il a failli récidiver lors des derniers Mondiaux, mais s’est finalement contenté de la médaille de bronze. Néanmoins, aux Jeux, Anis Lounifi, qui s’entraîne sous la direction du DTN Abdelmajid Senoussi, est déterminé à monter sur la plus haute marche du podium. Pour cela, Lounifi doit retrouver son poids de -66 kg, catégorie dans laquelle il a excellé lors des deux championnats du monde de Munich (2001) et Osaka (2003). D‘ailleurs, à l’issue de ce Mondial, Lounifi a déclaré que «la Tunisie n’a pas le droit de décevoir aux J.O. Pour ma part, je prendrai ma revanche sur le Coréen Min-Hu Choi qui m’a éliminé en 2003 au stade des demi-finales». Les filles aussi A coté de Anis Lounifi, le judo tunisien sera représenté par la triplette Saïda Dhahri, Houda Ben Daya et Insaf Yahyaoui. Nos trois représentantes ont remporté haut la main, le titre de championne d’Afrique de leurs catégories lors des derniers championnats continentaux à Tunis. De ce trio, Saïda Dhahri est la plus apte à jouer un rôle intéressant aux J.O. Depuis la saison 2000, où elle est devenue pour la première fois championne d’Afrique, Dhahri n’a pas cessé de progresser au point d’intégrer le top 10 des meilleures compétitrices mondiales de sa catégorie. Lors des derniers J.O., en 2000, elle s’est classée 7ème, alors qu’aux championnats du monde 2003, on la retrouve à la 9ème place. Une chose est sûre: avec l’expérience qu’elle a accumulée au bout des quatre dernières années, elle se pose comme une candidate sérieuse pour le podium olympique. Quant à ses deux camarades Houda Ben Daya et Insaf Yahyaoui, toutes deux championnes d’Afrique en titre, elles sont capables de rivaliser avec les meilleures mondiales et aspirer jouer les premiers rôles aux Jeux. Les judokas y compris ceux qualifiés pour les J.O., garçons et filles, sont en stage à Tabarka depuis le 23 mai et y demeureront jusqu’au 28 du mois. Le dimanche 30 mai est consacré aux championnats de Tunisie par équipes, garçons et filles. Après cette compétition nationale, les qualifiés aux jeux effectueront un stage de 8 jours à Tunis. Programme de Lounifi -Du 6 au 20 juin: stage au Japon -Du 27/6 au 3/7: stage à Barcelone (Espagne) -Du 4 au 10 juillet: stage en commun avec les Portugais à Tunis. -Du 10 au 17 juillet: stage à Papendal (Hollande) puis retour à Tunis jusqu’à la veille des Jeux. Durant ces stages, Anis Lounifi suivra un nouveau cycle de préparation basé sur un programme physique dont le but est l'intensification des entraînements et qui aura pour théâtre le Japon. Le 2ème stade de l’intensification des entraînements aura lieu durant les stages européens, alors que le séjour à Tunis sera consacré à l’affûtage de l’athlète. Les filles suivront le même programme que les garçons avant de s’envoler pour Paris afin d’y suivre un stage du 16 au 22 juin. -Du 27/6 au 3/7: stage à Barcelone (Espagne) -Du 27/7 au 6/8: stage en Hongrie. A propos des objectifs visés par nos judokas aux J.O, le DTN Abdelmajid Senoussi avoue: «Nous allons essayer de faire le meilleur parcours possible et d’aller le plus loin, sur la route du podium olympique, sans aucune pression, afin d’honorer le judo tunisien». Moncef SEDDIK


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com