Le Bardo/ Elle l’a plaqué, il l’a tuée…





Il y a des histoires d’amour tellement intenses qu’elles ont toutes les chances de se transformer en drame au moindre incident qui survient... Cette règle a été confirmée samedi dernier lors d’une altercation entre deux fiancés qui s’est très mal terminée. Tunis - Le Quotidien Un coup de poing et un coup de pied au niveau du cœur ont suffi pour tuer une fiancée qui voulait se séparer d’un homme follement amoureux d’elle. Cette scène a eu lieu samedi dernier aux alentours de quatorze heures devant la Chambre des députés au Bardo. Une heure auparavant, la victime, âgée de vingt-et-un ans, était assise à côté de son fiancé dans un café de la localité. Autour de deux tasses de café, les deux amoureux tentaient de trouver une issue à leur crise qui s’est déclenchée lorsque la jeune fille avait décidé de rompre avec son fiancé. Il faut dire que cette décision avait provoqué la colère du jeune homme qui, en l’absence de raisons claires, s’est laissé emporter par le doute au point d’imaginer que sa fiancée l’a plaqué pour un autre homme. Au bord de la déprime, il l’a appelée samedi dernier pour tirer au clair toute cette histoire. La jeune fille n’a pas, en effet, refusé de voir son ex et est venue le rencontrer dans un café. Après une longue discussion et des négociations très difficiles, le couple a quitté le café pour continuer la conversation dans la rue. Coup de théâtre: la situation a dégénéré et une altercation a éclaté entre les deux fiancés. Rapidement, le jeune homme se déchaîna et se mit à asséner des coups de pied et de poing à la victime qui tomba par terre et perdit connaissance. C’est qu’au passage, un coup de pied de trop a touché la victime au niveau du cœur, la tuant sur le coup. Pris de panique, le jeune homme quitta les lieux et se réfugia dans son quartier du côté de Den Den, mais il a été arrêté le jour-même par les agents de l’ordre. Lors de son interrogatoire, le tueur a avoué les faits, déclarant qu’il n’avait pas l’intention de donner la mort à la victime et que tout s’était passé rapidement sans qu’il soit conscient de ce qu’il faisait. Il a été mis en détention préventive en attendant la fin de l’enquête. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com